Un moyen de transport moins polluant que l'avion.

Volkswagen et son ID.R sont en route vers la Chine, et plus précisément vers le mont Tianmen. Là-bas, le prototype électrique de 680 ch tentera d'établir le nouveau temps de référence sur la Tianmen Shan Big Gate Road, un redoutable tracé comptant 99 virages.

Pour apporter le véhicule et tout le matériel nécessaire sur place, les équipes de Volkswagen Motorsport ont, pour la première fois de leur histoire, privilégié la solution du train, afin de limiter l'impact environnemental de leur aventure. Le voyage s'étalera sur 11'000 km et durera trois semaines. 

Les quatre conteneurs dans lesquels se trouveront l'ID.R et le matériel seront d'abord chargés sur un camion, qui les transportera de Hanovre à Hambourg. À partir de là, ils seront transportés de train en train à travers la Pologne, la Biélorussie, la Russie et le Kazakhstan, avant donc d'arriver en Chine, à Chongqing. Là-bas, un camion prendra le relais jusqu'à la destination finale.

Soucieux de soigner une image considérablement écornée par le scandale du Dieselgate, Volkswagen tient à souligner que la solution du train réduira de l'ordre de 85% les émissions de COpar rapport à l'avion, le moyen de transport traditionnellement utilisé pour couvrir de telles distances.

L'ID.R, qui a reçu pour ce défi une nouvelle livrée rouge, s'élancera sur la route du mont Tianmen en septembre, mois qui marquera également les grands débuts de l'ID.3. Premier véhicule de série de la nouvelle famille de voitures électriques Volkswagen, la compacte sera plus tard rejointe par plusieurs autres modèles, dont par exemple l'ID.Crozz visible sur ce lien.

'