Jaguar démontre qu'en rechargeant l'I-Pace une fois par semaine, l'autonomie couvre les besoins d'un bon nombre de propriétaires.

La voiture électrique intéresse beaucoup de monde, à condition que l'autonomie soit plus importante et que le réseau de recharge soit étendu. Nous pensons à tort ou à raison que ces deux aspects de la mobilité zéro émission posent toujours un problème. Selon Jaguar, la situation est beaucoup moins complexe qu'on ne le pense.

Jaguar I-Pace programme de recyclage
Jaguar I-Pace 2019: premier lecteur

Plus de 35'000 itinéraires ont été étudiés


Jaguar a analysé les données de "Go", l'application destinée aux propriétaires de I-Pace. Elle a été conçue pour aider les propriétaires du SUV électrique à optimiser leurs trajets et itinéraires afin de maximiser l'autonomie de la batterie. Grâce à l'analyse des données issues de l'application, les analystes de la marque ont pu mieux se rendre compte de l'utilisation faite du Jaguar I-Pace.

Eh bien, après avoir analysé 35'000 itinéraires, Jaguar a découvert que les trajets hebdomadaires moyens ne dépassent pas 345 km. La moyenne quotidienne étant de 14 km. Sachant que le SUV britannique a une autonomie de 480 km, cela signifie qu'avec une recharge par semaine, vous pouvez être plus que détendu. 

Deux recharges par semaine suffisent pour tout le monde


Jaguar a remarqué que plus de la moitié des propriétaires d'un I-Pace (54% pour être précis) peuvent utiliser leur voiture en la rechargeant qu'une seule fois par semaine. En rechargeant leur SUV deux fois par semaine, l'autonomie de l'I-Pace couvre les besoins de 85 % des propriétaires. Or, il est vrai que la voiture en question n'est pas à la portée de tout le monde, et que son autonomie est supérieure à la moyenne des véhicules électriques.