Il n'y a aucun blessé.

Le Hyundai Kona existe en version électrique. Au Canada, l'un des exemplaires a mystérieusement explosé rapporte son propriétaire, tout en précisant que son véhicule n'était pas en train de recharger sa batterie au moment des faits"Dès que j'ai entendu l'explosion, j'ai immédiatement éteint le disjoncteur.", précise le propriétaire, Piero Cosentino, qui a essayé de combattre les flammes à l'aide de son tuyau d’arrosage en attendant l'arrivée des pompiers.

La porte du garage a été arrachée par l'explosion, et le toit a été en partie endommagé. Les pompiers n'ont pas pu déterminer la cause de l'incident, et pensent que le seul responsable est le véhicule, même s'il était à l'arrêt et qu'il n'était pas branché. Une enquête est ouverte pour déterminer les causses et faire toute la lumière sur cette curieuse affaire. 

Galerie: Explosion Hyundai Kona Electric au Canada

C'est l'un des premiers Hyundai Kona Electric (si ce n'est le premier) à exploser. Ce modèle n'a pas connu de problèmes particuliers, mais Hyundai doit rester sur ses gardes et veiller à ce que cet incident ne se reproduise pas. Fort heureusement, il n'y avait personne autour du véhicule au moment de l'explosion, les dégâts ne sont que matériels. 

Quelques mois plus tôt, une vidéo a montré l'explosion d'une Tesla Model S dans un parking de Shanghai. D'autres constructeurs rencontrent les mêmes soucis, comme NIO, qui a été forcé de rappeler 5000 de ses SUV ES8 à cause d'un risque d'incendie. Trois NIO ES8 ont déjà pris feu, et la marque chinoise tient à ce que cela ne se reproduise pas, afin de garantir la sécurité de ses véhicules et préserver son image de marque.

'