Dans le but de soutenir la production de batteries dans son usine située en Caroline du Sud.

Avec un plan ambitieux de 25 modèles électrifiés, non plus d'ici 2025 comme initialement prévu mais en 2023, BMW prépare le terrain et met au niveau son usine de Spartanburg, en Caroline du Sud, aux États-Unis. Cet établissement produit des accumulateurs pour le BMW X5 xDrive40e, la version hybride rechargeable du grand SUV allemand. La firme bavaroise vient d'ailleurs d'annoncer le doublement de la capacité de production de l'usine en prévision notamment des hausses des ventes des modèles hybrides rechargeables aux États-Unis d'une part, mais aussi du lancement du X3 xDrive30e d'autre part, qui interviendra dès le mois de décembre prochain.

Au total, ce sont environ dix millions de dollars (soit environ neuf millions d'euros) qui ont été investis par le constructeur allemand pour installer à Spartanburg une nouvelle chaîne de fabrication de batteries. Cette nouvelle chaîne a notamment permis d'étendre la zone d'activité de l'usine à un total de 8000 m2 et d'augmenter le nombre de salariés qui se porte maintenant à 120. De cette usine sont déjà sorties pas moins de 45'000 batteries. BMW dispose également de deux autres unités de production de batteries dans le monde : en Chine d'une part, pour sa coentreprise BBA avec Brillance Automotive, et en Allemagne d'autre part à Dingolfing.

Rappelons que BMW, aux États-Unis, a pris une mesure phare avec l'abandon pur et simple des motorisations diesel à l'occasion du passage au millésime 2019. Une décision qui a pour but de développer les ventes de modèles hybrides rechargeables et notamment des nouveaux BMW X3 et X5. Évidemment, qui dit plus de voitures hybrides dit évidemment plus de batteries, et les X3 et X5 ne seront pas les seuls concernés puisque plusieurs autres modèles vont arriver, dont notamment les futures versions hybrides rechargeables des BMW X4 et X6.

Découvrez notre essai de la nouvelle BMW Série 3

'

Galerie: BMW X5 xDrive45e