Malgré un record de livraisons !

La progression et l'évolution d'un constructeur jeune comme Tesla a parfois des effets étonnants sur ses résultats, notamment du fait que la marque ne cesse d'augmenter ses investissements pour tenter de se développer au plus vite. La conséquence directe est un paradoxe puisque malgré un record de livraisons lors du deuxième semestre de 2019, porté par le succès de la Model 3, la marque d'Elon Musk a perdu plus d'argent que ce qui était attendu.

Les chiffres initialement espérés étaient un chiffre d'affaires de 6,38 milliards de dollars (5,73 milliard d'euros), et il était attendu que la marque perde 0,54 dollar par action (0,49 euro). Sur le plan de l'argent encaissé, Tesla est passé proche de son objectif avec 6,35 milliards de dollars (5,70 milliards d'euros), mais les pertes enregistrées ont été bien plus conséquentes que prévu avec 1,12 dollar perdu par action (1,01 euro).

L'effet immédiat de ces pertes a été une chute de l'action en bourse, avec 10 % de baisse de sa valeur dans les heures qui ont suivi cette publication de résultats. Des résultats qui ont d'ailleurs déclenché une très grande vague de pessimisme au sujet de la marque, mais qu'il faut relativiser. Bien que la bourse semble s'être concentrée sur la perte financière du semestre, il faut noter que lors du semestre précédent, Tesla avait généré 4,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires (4,04 milliard d'euros), soit 1,69 milliard d'euros de moins que lors du deuxième semestre.

À l'inverse, lors des trois premiers mois de l'année, Tesla a perdu 4,10 dollars par action (3,68 euros). Les pertes du second semestre ne devraient donc que très peu affecter Tesla, qui annonce avoir encore un capital de 5 milliards de dollars (4,49 milliards d'euros), ce qui est "le plus haut de l'histoire de Tesla", assure la marque. La dépendance du constructeur de Palo Alto à sa Model 3 pourrait en revanche devenir un problème à l'avenir, et c'est pour cela que les Model S et Model X vont recevoir des nouveautés, en attendant l'arrivée du Model Y, le SUV d'entrée de gamme qui viendra soutenir la Model 3.

'