Deux versions existent.

Partenaire des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020, Toyota a créé une navette spéciale pour l'événement. Présenté comme un "véhicule du dernier kilomètre", l'engin est nommé APM, pour Accessible People Mover.

L'APM assurera le transport des athlètes, du personnel et des visiteurs à mobilité réduite. Il sera également mis à disposition des femmes enceintes et des familles ayant des enfants en bas âge. La navette devrait en outre servir aux opérations de secours. Au total, Toyota prévoit de déployer une flotte de quelque 200 APM, qui sillonneront le site olympique et ses alentours tout l'été.

Toyota APM

Entièrement électrique, l'APM peut rouler une centaine de kilomètres avec une charge, à une vitesse maximale de 19 km/h. Il mesure un peu moins de 4 mètres de long et braque comme une une Toyota Aygo (rayon de 4,8 mètres).

La navette existe en configuration standard dédiée au transport de personnes, et en configuration véhicule de secours. Dans les deux cas, le conducteur est installé au centre et n'a pas de passagers à ses côtés. Assis sur un siège surélevé, il domine la route et peut ainsi anticiper facilement les éventuels dangers.

L'APM standard peut accueillir un total de cinq passagers sur ses banquettes arrière (trois sur la première et deux sur la seconde). Il est doté d'une rampe d'accès facilitant l'accès à bord des personnes en fauteuil. 

L'APM dédié aux opérations de secours, lui, est équipé d'une civière. Disposée longitudinalement, cette dernière se trouve à l'arrière, sur un côté. Elle peut être arrimée pour assurer un transport sans risques. Les places restantes, au nombre de deux sans compter celle du conducteur, accueillent les assistants.

'

Galerie: Toyota APM