Un volant qui doit faciliter la transition entre conduite active et conduite automatisée.

Présenté sous la forme d'un concept-car, le BMW Inext doit intégrer le catalogue du constructeur à relativement court terme. Il se positionnera comme le porte-drapeau de la gamme et proposera notamment de belles capacités en matière de conduite autonome.

Dans une publication datant d'il y a quelques semaines, BMW avait montré l'écran incurvé coiffant la planche de bord du véhicule. Aujourd'hui, la marque allemande revient à la charge avec une autre image de l'intérieur, dédiée cette fois au volant.

La forme particulière de ce dernier est censée faciliter la transition de la conduite active (avec le conducteur pleinement concerné donc) à celle hautement automatisée. En effet, BMW explique avoir aplati les parties inférieure et supérieure de la jante pour que l'angle de braquage soit facilement perceptible par le conducteur, qui pourra ainsi reprendre la main en toute sécurité, en sachant parfaitement comment est positionné le volant. Par ailleurs, et toujours selon BMW, cette forme particulière offrira une visibilité optimale sur l'instrumentation et libérera de l'espace pour les jambes du conducteur, permettant par exemple de croiser celles-ci lorsque le véhicule se gère lui-même.

Le volant sera également doté de fibres optiques indiquant, via des signaux de couleur, quand pourront être activées les fonctions de conduite automatisées, et quand le conducteur devra reprendre le contrôle du véhicule pour des raisons de sécurité.

Le BMW iNext s'apparentera à un SUV assez imposant, comme l'a révélé le concept cité en préambule. Il sera doté d'une motorisation entièrement électrique dont les caractéristiques n'ont pas encore été détaillées. Il entrera en production en 2021, dans l'usine allemande de Dingolfing.