Ce n'est plus vraiment le MG que l'on a connu.

Dans l’imaginaire commun, le nom de MG évoque surtout de petits roadsters typiquement anglais. Les choses ont toutefois bien changé depuis que le constructeur est passé sous pavillon chinois.

Désormais filiale de SAIC, MG consacre ses activités à la production de voitures sans âme particulière mais présentant un plus gros potentiel commercial. Le constructeur est aujourd’hui présent en Chine et au Royaume-Uni. Il vient d'annoncer qu'il s’attaquera à l’Europe continentale à partir de cet automne. De fait, SAIC serait donc la première entité chinoise à mettre le pied en Europe, avant Aiways qui pensait pourtant pouvoir se vanter de ce fait d’armes.

Le modèle choisi pour entamer cette nouvelle offensive est le ZS EV, un SUV électrique fort de 143 ch et de 353 Nm de couple. Doté d'une batterie d'une capacité de 44,5 kWh, il ne fait pas de miracle sur le plan de l'autonomie : MG annonce un peu plus de 260 km en cycle WLTP. Suffisant pour une utilisation en ville, trop faible pour envisager de longs trajets. À titre de comparaison, Renault annonce une autonomie de 390 km WLTP pour sa nouvelle Zoé.

MG ZS EV

Le MG ZS EV sera uniquement vendu en ligne. Les tarifs en France n’ont pas encore été communiqués, mais ils seront certainement attractifs. Au Royaume-Uni, le véhicule est vendu à partir de 28'495 livres (hors bonus), soit l'équivalent d'environ 31'750 euros. Dans sa configuration de base, il dispose de série d'un système de maintien dans la voie, d'un détecteur d'angles morts et d'un régulateur adaptatif. Une seconde version plus huppée est vendue à partir de 30'495 livres (34'000 euros).

'

Galerie: MG ZS EV