L'objectif est de produire 80'000 voitures par an d'ici 2021.

Tous les constructeurs automobiles amorcent une transition énergétique et tous sont concernés par ce phénomène, y compris les plus prestigieux. Certains sont plus ou moins en avance par rapport à d'autres, le groupe FCA, par exemple, commence à peine à commercialiser des modèles hybrides avec les Jeep Renegade et Compass. Bien évidemment, vous allez nous dire qu'il y a eu aussi la Fiat 500 actuelle en tout électrique, mais avouons qu'elle n'a pas forcément rencontré le succès escompté, surtout quand le patron du groupe de l'époque, feu Sergio Marchionne, demandait de ne pas acheter cette voiture car le groupe perdait de l'argent en la produisant.

Concernant la future génération de Fiat 500, qui aura le droit à sa version 100 % électrique, les ambitions du groupe seront tout autre. Effectivement, Pietro Gorlier, le directeur général de FCA pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique, a annoncé jeudi le plus gros pari de la société italo-américaine concernant un véhicule électrique. Un investissement sans précédent, qui fait parti du plan d'investissement de cinq milliard d'euros annoncé l'année dernière, va être réalisé au sein de l'usine de production de Mirafiori afin de construire une nouvelle ligne d'assemblage pour la future Fiat 500 100 % électrique.

Au total, Fiat espère produire environ 80'000 unités de la Fiat 500 électrique d'ici 2021. La ligne d'assemblage pourrait également servir pour un autre véhicule, totalement aux antipodes de la 500 puisqu'il 'agira du prochain Maserati Levante hybride. La production de la petite italienne électrique débutera au second trimestre 2020 et devrait atteindre son rythme de croisière en matière de vente et de production d'ici 2021. La future Fiat 500 électrique viendra concurrencer les Mini Cooper SE et autres Peugeot e-208.

Source : Reuters

'