Le Français est double Champion de Formule E !

À Brooklyn, Alexander Sims s'élançait de la pole position pour la première fois de sa jeune carrière en Formule E devant Robin Frijns, Sébastien Buemi et Sam Bird. Les candidats au titre Jean-Éric Vergne, Lucas di Grassi et Mitch Evans étaient respectivement 12e, 11e et huitième sur la grille ; le Brésilien et le Néo-Zélandais devaient absolument gagner pour rattraper leur retard sur le Français tout en espérant une contre-performance de ce dernier lors de cet E-Prix de New York.

Sims a aisément conservé la tête de la course à l'extinction des feux, tandis qu'un envol phénoménal de Buemi lui a permis de s'emparer de la seconde place aux dépens de Frijns. Suivaient Bird, Vandoorne et Rowland ; Evans, Di Grassi et Vergne restaient huitième, dixième et onzième.

Frijns et Vandoorne ont activé le mode attaque dès que cela a été autorisé, au troisième tour, dans un contexte où pour la première fois, il fallait utiliser ce dispositif trois fois lors de la course et non deux. Buemi, Bird et Rowland ont fait de même au passage suivant, le Suisse ayant dû résister aux attaques de Frijns le temps d'une boucle.

Abandon pour Lotterer

C'est alors que la voiture de sécurité a neutralisé la course, la Dragon de José María López s'étant immobilisée en bord de piste après un accrochage avec André Lotterer au premier tour. Le pilote DS Techeetah a également été contraint à l'abandon.

Auteur d'un excellent restart par la suite, Alexander Sims a immédiatement activé le mode attaque, tout comme Vandoorne et nombre d'autres pilotes. Frijns et Bird ont imité le leader dans la boucle suivante, et le Néerlandais a capitalisé sur la puissance supplémentaire en plongeant à l'intérieur de Buemi pour prendre la deuxième place ; le pilote Nissan e.dams n'a eu d'autre choix que d'activer l'attack mode à son tour.

Bird, lui, a fait l'intérieur à Vandoorne à l'épingle, le Belge étant ensuite doublé par un Rowland doté des 25 kW de puissance supplémentaire. Décidément en difficulté, il a ensuite cédé face à Abt.

À la mi-course, Sims menait avec une demi-seconde d'avance sur Frijns, une et demie sur Buemi, deux sur Bird, cinq sur Rowland, cinq et demie sur Abt, six sur Vandoorne, sept sur Evans, huit sur Di Grassi et neuf sur Vergne.

Frijns prend la tête

C'est alors que Frijns a trouvé l'ouverture sur Sims pour la première place, plongeant à l'intérieur sans que le pilote BMW n'ait son mot à dire ! Le Néerlandais a immédiatement creusé un écart d'une seconde.

 

Tous les hommes de tête ont activé le mode attaque pour la troisième et dernière fois alors qu'il restait plus d'un quart d'heure de course. Le quatuor à l'avant du peloton était composé de Frijns, Sims, Buemi et Bird, Abt étant quelque peu esseulé au cinquième rang. Pendant ce temps, Evans s'est défait de Rowland pour la sixième place, tout comme Di Grassi de Vandoorne au huitième rang grâce à l'attack mode et au FanBoost. Le Brésilien a ensuite chipé la septième position à Rowland.

Evans et Di Grassi s'accrochent

Alors que Frijns creusait l'écart en tête, un groupe très compact derrière lui rassemblait désormais Sims, Buemi, Bird, Abt, Evans et Di Grassi en deux secondes à peine. Il n'y a toutefois pas eu de dépassement... jusqu'à ce qu'Evans et Di Grassi se retrouvent roue contre roue au dernier tour et s'envoient mutuellement dans le mur, le Néo-Zélandais ayant semblé tasser son rival contre la barrière !

Robin Frijns a donc remporté cette deuxième manche de l'E-Prix de New York devant Alexander Sims, qui signe son premier podium en Formule E, et Sébastien Buemi, qui finit vice-Champion pour la troisième fois de sa carrière. Surtout, Jean-Éric Vergne devient le premier double Champion de Formule E en remportant ce deuxième titre consécutif, avec la septième place !

E-Prix de New York 2019 - Deuxième course

  Pilote Équipe Tours Temps/Écart
1 Netherlands Robin Frijns   Envision Virgin 36 47'22.289
2 United Kingdom Alexander Sims   BMW i Andretti 36 3.200
3 Switzerland Sébastien Buemi   Nissan e.dams 36 3.912
4 United Kingdom Sam Bird   Envision Virgin 36 4.270
5 Germany Daniel Abt   Audi Sport Abt 36 4.757
6 United Kingdom Oliver Rowland   Nissan e.dams 36 8.382
7 France Jean-Éric Vergne   DS Techeetah 36 9.446
8 Belgium Stoffel Vandoorne   HWA 36 9.738
9 Portugal António Félix da Costa   BMW i Andretti 36 11.727
10 United Kingdom Gary Paffett   HWA 36 12.251
11 Belgium Jérôme d'Ambrosio   Mahindra 36 18.944
12 United Kingdom Alex Lynn   Jaguar 36 19.420
13 Germany Pascal Wehrlein   Mahindra 36 27.144
14 New Zealand Mitch Evans   Jaguar 36 28.009
15 United Kingdom Oliver Turvey   NIO 36 28.045
16 France Tom Dillmann   NIO 36 28.580
17 Brazil Felipe Massa   Venturi 36 28.635
18 Brazil Lucas di Grassi   Audi Sport Abt 35 1 tour
19 Germany Maximilian Günther   Dragon 34 2 tours
Ab Switzerland Edoardo Mortara   Venturi 17 19 tours
Ab Germany André Lotterer   DS Techeetah 3 33 tours
Ab Argentina José María López   Dragon 2 34 tours