La question est maintenant de savoir si le Tesla Roadster aura une plaque d’immatriculation pivotante.

Depuis sa révélation, le Tesla Roadster affole le monde entier. Sur Twitter, des personnes interpellent Elon Musk pour lui demander plus d'informations à propos de ce modèle si intriguant. Elon Musk, toujours très actif sur Twitter, prend le temps de répondre aux questions quand cela est nécessaire. Un internaute a interpellé le patron de Tesla à propos du Tesla Roadster. Musk a répondu à sa question, en expliquant brièvement que le pack SpaceX serait discret et caché derrière la plaque d'immatriculation. 

 

Le pack SpaceX, c'est cette option que pourra embarquer le Tesla Roadster afin d'équiper son véhicule de mini-réacteurs de fusée. Ces réacteurs permettront au Roadster d'abattre le 0 à 100 km/h en 1,9 seconde, et d'atteindre une vitesse de pointe phénoménale (400 km/h). Ce n'est pas tout, car Elon Musk a expliqué que ce pack pourrait soulever la voiture du sol afin qu'elle puisse littéralement voler. Non, je vous assure, cette voiture ne vient pas d'un film de science-fiction ; elle sera bel et bien commercialisée à moyen terme. 

Dernièrement, l'emblématique patron avait déclaré que à propos de ce même pack qu'il supprimerait la banquette arrière du Tesla Roadster, afin d'y loger le réservoir d'air ainsi qu'un compresseur. 

Le constructeur de Palo Alto n'a pas encore montré son Roadster équipé de cette option, même si la planète entière est curieuse de la voir. Quant à savoir si cette voiture est autorisée à rouler sur route ouverte, Elon Musk dit que la législation n'a pas encore anticipé cette situation, et que donc la réponse est positive. Le Roadster est prévu pour 2022, mais Tesla a prévenu, il ne construira pas plus de 10'000 Roadster par an.

'

Galerie: 2020 Tesla Roadster