L'offensive doit débuter l'année prochaine.

Le constructeur chinois Aiways confirme qu'il souhaite s'attaquer au marché européen. Il compte y commercialiser dans les prochains mois un nouveau SUV électrique nommé "U5".

Aiways, qui a été fondé par SAIC en 2017, a fait connaître ses ambitions européennes durant le salon de Genève 2019, événement au cours duquel le SUV U5 a été exposé. Ses rêves d'Europe sont partagés par d'autres constructeurs chinois, mais aucun n'a vraiment franchi le pas à ce jour. Aiways affirme être le premier à  tenter l'aventure avec un véhicule électrique. Le début de son offensive est programmé pour le mois d'Avril 2020.

Aiways proposera donc le SUV U5, un véhicule entièrement électrique doté d'un moteur de 190 ch et d'une batterie de 63 kWh. Une fois rechargée à 100%, cette dernière permet en théorie de parcourir 460 km... mais selon le cycle NEDC, peu réaliste. La performance sera forcément moins flatteuse selon le nouveau cycle WLTP.

Avant de se lancer dans le grand bain, Aiways va procéder à de multiples tests sur deux prototypes du véhicule dans le cadre d'un grand périple. Celui-ci débutera le 17 juillet à Xi-an, capitale de la province du Shaanxi, et se terminera au mois de septembre. S'étalant sur une distance de 14'231 km, il serait le plus long périple organisé en véhicule électrique, d'après la firme chinoise. Selon le discours officiel, l'objectif du voyage sera de s'assurer que l'U5 est adapté à l'Europe dans sa globalité, qu'il répondra aux attentes de tous quels que soient le climat ou les infrastructures de charge disponibles.

'