Il reste dans l'écurie qui porte son nom.

Le duo de pilotes emblématique de la Formule E est renouvelé pour la saison prochaine ! Lucas di Grassi et Daniel Abt, qui font équipe chez Audi Sport Abt Schaeffler depuis les débuts du championnat il y a cinq ans, resteront associés en 2019-20. À eux deux, en 56 E-Prix, ils cumulent cinq pole positions, 12 victoires, 40 podiums et un total de 1071 points (dont une majorité pour di Grassi dans tous les cas).

Initialement largement dominé par son coéquipier, Abt est parvenu à rééquilibrer le rapport de force sur les deux dernières saisons, comme le montre le tableau ci-dessous.

  Lucas di Grassi (S1-S3) Daniel Abt (S1-S3) Lucas di Grassi (S4-S5) Daniel Abt (S4-S5)
Victoires 6 0 4 2
Podiums 20 4 10 6
Points 467 (14,15/course) 167 (5,06/course) 242 (10,52/course) 195 (8,48/course)

Le pilote de réserve Nico Müller était toutefois candidat au baquet d'Abt, après des performances impressionnantes lors des deux Rookie Tests auxquels il a participé ainsi qu'un travail conséquent réalisé sur le simulateur, mais l'Allemand est finalement parvenu à conserver son volant au sein de l'équipe qui porte encore le nom de son père, bien que devenue écurie d'usine Audi l'an passé.

"Nous avons encore de grands objectifs pour New York", déclare Abt. "C'est d'autant plus agréable d'aborder les deux dernières courses et les préparatifs d'intersaison avec cette confirmation et des pensées positives. Je ne me suis jamais senti aussi à l'aise dans une équipe et un championnat qu'avec Audi en Formule E. Je suis fier de la confiance qui m'est faite et je ferai tout mon possible pour exprimer mes remerciements avec mes performances."

"Avec huit candidats au titre avant l'ultime week-end, nous assistons actuellement à la saison de Formule E la plus passionnante de l'Histoire", renchérit Dieter Gass, directeur de la compétition chez Audi. "Attendez-vous à ce que la compétition soit encore plus relevée la saison prochaine avec l'arrivée de Mercedes et de Porsche."

"En confirmant nos deux pilotes tôt, nous voulons également envoyer un message clair à nos concurrents : nous serons optimalement préparés et sommes heureux de relever le challenge. En plus d'un développement et d'essais méticuleux de la nouvelle voiture, cela implique également un engagement clair envers nos deux pilotes."

Huitième du classement général, Daniel Abt reste mathématiquement en lice pour le titre 2018-19 mais accuse 55 longueurs de retard sur le leader Jean-Éric Vergne, avec 58 points à marquer à New York ce week-end.