Le record est pulvérisé !

Vendredi, Romain Dumas et la Volkswagen ID. R étaient rentrés dans l'Histoire du Goodwood Festival of Speed en battant un record vieux de 20 ans, celui du meilleur temps pour la montée typée course de côte qui est l'événement central du Festival et du week-end lors duquel se déroule le célèbre événement. Mais ce samedi, lors d'un run de qualification, Dumas a enfoncé le clou et pulvérisé le record.

Le meilleur temps, avant ce week-end, était la propriété du pilote Nick Heidfeld, qui avait établi un 41"60 au volant de la McLaren MP4/13 en 1999. Une référence qui a tenu 20 ans. Après avoir failli tomber l'an dernier, déjà menacé par Romain Dumas et la Volkswagen ID. R. Cette fois, il n'a pas tenu et le pilote officiel de la marque allemande a signé vendredi un temps de 41"18, qui constituait donc un nouveau record.

Mais comme on pouvait s'y attendre, la Volkswagen ID. R et son pilote en avaient encore sous le pied puisque la barre des 40 secondes est tombée de samedi en run de qualification, avec un temps de 39"90. Un chrono impressionnant qui montre les capacités qui peuvent être tirées du prototype allemand grâce à l'expérience du roulage. Vu qu'il reste une journée de festival à Goodwood, il ne serait d'ailleurs pas impossible de voir le record être une nouvelle fois battu par celui qui a également le record d'une voiture électrique sur la Nordschleife, et le meilleur temps absolu de Pikes Peak, après avoir signé le record l'an dernier en moins de huit minutes.

Dans sa configuration 2019, la Volkswagen ID. R développe toujours ses 680 chevaux, mais voit son appui aérodynamique être réduit de 20 %. L'autre avantage, sur un tracé aussi court que celui de Goodwood, est de pouvoir profiter de la capacité totale des batteries, puisqu'elles ne doivent pas tenir au même niveau sur une longue distance, comme c'était le cas au Nürburgring.