Un record vieux de 20 ans !

Volkswagen avait clairement annoncé la couleur cette semaine, l'ID. R ne venait pas à Goodwood pour faire de la figuration. C'est le record absolu que visait le constructeur allemand, un record qui appartenait à Nick Heidfeld et McLaren depuis 20 ans. C'est en 1999 que le pilote allemand, alors affilié à l'académie McLaren, avait signé un temps de 41,60 secondes, qui n'a jamais été battu depuis.

Voyant le package non optimisé de son ID. R se rapprocher à moins d'une seconde l'an dernier, VW a compris qu'une opportunité se présentait de faire tomber ce record vieux de 20 ans, d'une manière totalement radicale par rapport au précédent. Une Formule 1 à moteur V10 a en effet concédé son meilleur temps absolu à un prototype électrique. Volkswagen avait prévu que l'ID. R allait être configurée pour la puissance uniquement pour cette tentative, en lui permettant d'utiliser toute sa puissance, puisqu'il n'y avait aucune économie d'énergie à faire.

Et le résultat a été imparable, Romain Dumas a signé un temps de 41"18, 42 centièmes de seconde plus rapide que l'ancien chrono de Heidfeld. L'ensemble aéro amené par Volkswagen pour l'ID. R au Festival of Speed de Goodwood était le même que sur la Nordschleife, avec le DRS, mais c'est surtout l'exploitation libre des batteries et des 680 chevaux de la bête qui a permis d'aller chercher ce record. Malgré les 20 % d'appuis en moins par rapport à l'ID. R amenée à Goodwood l'année dernière, le proto a été plus rapide que n'importe quel véhicule jusqu'ici dans la célèbre montée.

Ce nouveau record s'ajoute aux deux précédemment signés par le prototype, qui avait battu le record absolu de la montée de Pikes Peak l'année dernière, et qui est devenu le véhicule 'zéro émission' le plus rapide de l'Histoire sur la Nordschleife, battant au passage la NIO EP9, mais aussi l'ancien record absolu du circuit allemand, détenu de 1983 à 2018 dernière par la Porsche 956 de Stephan Bellof.