Aux mains du pilote de réserve Nick Heidfeld.

La campagne 2018-19 de Formule E n'est pas encore terminée que la saison 6 pointe déjà le bout de son nez ! Le nouveau moteur conçu par le constructeur Mahindra va faire ses premiers tours de roue publics au Festival of Speed de Goodwood, la plus célèbre des courses de côte.

Au volant ? Nick Heidfeld, pilote de réserve Mahindra, qui compte 44 départs en Formule E pour huit podiums, et qui est de surcroît détenteur du record absolu à Goodwood avec une montée en 41"60 au volant de la McLaren MP4/13 en 1999, alors qu'il était pilote d'essais de l'écurie britannique. En réalité, Heidfeld va surtout s'attaquer à son propre record dans la catégorie des monoplaces électriques (établi il y a deux ans avec la Mahindra Gen1, dont la puissance était de 200 kW contre 250 kW pour la Gen2). Il tentera même de menacer la référence établie par Romain Dumas au volant de la Volkswagen I.D. R l'an passé pour les véhicules électriques en général, en 43"86.

"Je suis toujours venu au Goodwood Festival of Speed, d'aussi loin que je me souvienne – cela fait au moins 20 ans, car c'est l'anniversaire de mon premier record en course de côte, c'est juste fou !" s'exclame l'Allemand. "Ce sera intéressant de voir si mon record sera battu cette année, car ce n'est pas passé loin en 2018, mais je suis de retour pour tenter de battre le record des monoplaces électriques avec la nouvelle Mahindra Gen2."

"Le Goodwood Festival of Speed est très spécial à mes yeux car on y voit des voitures dont on rêve, et cet événement a quelque chose à offrir à tous les passionnés d'automobile ; quatre roues, deux roues, des voitures nouvelles et anciennes... C'est très divers. C'est génial de voir davantage de soutien pour la mobilité électrique chaque année, et le public ne déçoit jamais, donc j'espère faire le spectacle à nouveau."