Avec un dragon sur le toit.

À quelques semaines de sa présentation officielle, la Taycan entame une tournée mondiale comportant trois étapes : une en Chine, une en Europe et plus précisément au Royaume-Uni pour le Festival de Goodwood, et enfin une dernière aux Etats-Unis, dans la ville de New-York.

L'escapade en Chine s'est tenue il y a quelques jours à peine. Là-bas, Porsche a fait rouler la berline électrique sur la piste de son centre d'essai de Shanghai. La voiture était conduite par le pilote chinois Li Chao, qui s'est dit impressionné par la maniabilité et le confort du véhicule.

2020 Porsche Taycan à Shanghai

À Shanghai, la Taycan était décorée d'un dragon (sur le toit), créature incontournable dans la culture chinoise. Ce motif sera remplacé par autre chose pour chacune des deux autres sorties, avec à chaque fois l'idée de piocher dans l'imagerie des régions visitées. Bien sûr, la voiture était toujours camouflée et le sera encore pour la suite de la tournée. Le maquillage est toutefois trop léger pour que l'on ne puisse pas apprécier le travail des designers de Porsche.

Pour ceux qui l'auraient oublié, la Taycan affichera une puissance supérieure à 600 ch. Elle pourra accélérer de 0 à 100 km/h en moins de 3,5 secondes et de 0 à 200 km/h en moins de 12 secondes. Porsche a également indiqué que la vitesse de pointe serait bridée à 250 km/h. Pour ce qui est de l'autonomie, le constructeur allemand promet "plus de 500 km", mais son calcul est basé sur le peu réaliste cycle NEDC. Pour rappel, la Taycan sera officiellement présentée au mois de septembre 2019.

Galerie: 2020 Porsche Taycan à Shanghai

Photo: Porsche