La course aura lieu le 3 mai 2020.

Dix-neuf virages pour un piste de 2,8 kilomètres, voilà ce qui composera le circuit de l'E-Prix de Séoul pour sa première édition, en mai prochain. La piste se trouvera sur un site historique, le complexe des sports de Jamsil, qui avait accueilli les Jeux olympiques d'été en 1988.

Le tracé inclut un secteur particulièrement sinueux à l'intérieur même du stade olympique et à proximité, mais aussi une succession de trois pleines charges d'environ 500 mètres. Il doit encore être homologué par la FIA.

Selon les informations d'InsideEVs, la piste sera posée dans le stade d'une manière similaire à l'asphalte temporaire sur les pavés parisiens aux Invalides. La course aura lieu entre les deux dernières manches de la saison européenne et la Formule E fera appel au promoteur Racing Event Management ainsi qu'à JSM Holdings pour se procurer les matériaux nécessaires à la construction du circuit.

"En plus de présenter une technologie automobile écologique via une compétition futuriste, cette course de Formule E en Corée contribuera également au développement de l'industrie automobile nationale en minimisant les dommages environnementaux tels que la pollution de l'air", déclare Hee-Beom Lee, président de Racing Event Management.

L'E-Prix de Séoul fait partie des trois courses de Formule E qui auront lieu le même week-end que des manches du Championnat du monde d'Endurance, de nombreux pilotes étant impliqués dans ces deux compétitions. Cependant, le week-end du 3 mai serait le seul où la ville sud-coréenne pourrait accueillir cette épreuve, d'autant que les promoteurs souhaitent attirer des spectateurs de l'Extrême-Orient en raison de nombreux jours fériés à cette période de l'année.

Avec Alex Kalinauckas