Le constructeur vise l'indépendance.

Dernièrement, Tesla a racheté Maxwell Technologies. Cette entreprise est spécialisée dans les batteries et dans les piles ultra-condensées. Jusqu'à présent, Tesla ne fabriquait pas, mais achetait les batteries de ses voitures auprès de son fournisseur principal, Panasonic. Mais les choses sont en train de changer, et il semblerait que Tesla veuille totalement fabriquer ses propres batteries. Pour cela, il peut compter sur sa Gigafactory, son immense usine située dans le Nevada, qui fabrique déjà les cellules de la Model 3. 

Selon des sources internes, le constructeur de Palo Alto serait en train de développer ses propres cellules de batteries. Ce sont les composants principaux, qui une fois assemblés, forment la batterie et peuvent alors fournir de l'énergie. Selon Electrek, Tesla a en interne un laboratoire secret de batteries, mais qui n'est finalement pas si secret que ça, puisqu'il serait situé au deuxième étage de l'usine de Fremont. Selon la CNBC, ce laboratoire "secret" ne serait plus dans l'usine, mais à Kato Road, à quelques minutes de Fremont. 

Selon d'anciens employés de Tesla, le constructeur est en train de développer des piles lithium-ion ainsi que de "nouveaux équipements et procédés qui pourraient permettre à Tesla de produire des piles en grande quantité". Il semblerait donc que Tesla veuille devenir indépendant vis-à-vis des cellules de batteries, car jusqu'à maintenant, Tesla n'a d'autres choix que de faire appel à Panasonic, qui fabrique les cellules de batteries des Model S et Model X au Japon.

'