La métropole du Grand Paris vient d'augmenter la prime pour l'achat d'un véhicule électrique neuf.

Si vous habitez à Paris ou en proche banlieue et que vous êtes automobiliste, vous devez très certainement pester régulièrement contre la circulation. Les embouteillages sont de plus en plus nombreux notamment à cause des points de travaux qui atteignent un nombre record. Pourquoi tant de travaux ? Pour laisser plus de place à d'autres formes de mobilité, notamment pour les vélos. Une démarche logique puisqu'elle s'inscrit dans la volonté de la transition écologique amorcée par le gouvernement. Pourtant, certains ne pourront pas complètement lâcher leur voiture pour diverses raisons. La métropole du Grand Paris espère toutefois amorcer également une transition à ce niveau, cela passera dès le 1er juillet avec de nouvelles restrictions de circulation mais aussi via une révision de la prime à l'achat d'un véhicule électrique.

Ainsi, le Grand Paris a décidé d'augmenter la prime à l'achat de voitures électriques et hybrides rechargeables. Elle passe ainsi de 5000 euros à 6000 euros pour un véhicule neuf ou d'occasion électrique, hybride rechargeable, hydrogène ou GNV. Cette aide est cumulable avec le bonus de 6000 euros pour les voitures électriques et la prime à la conversion. Dans le meilleur des cas, si vous remplissez toutes les conditions, les aides au cumulé peuvent atteindre 17'000 euros. Cette aide se limite seulement à 1000 véhicules et 300 dossiers ont d'ores et déjà été traités.

Quand on rentre un peu plus dans le détail, on observe rapidement que les conditions à cumuler sont assez compliquées. D'une part, pour bénéficier de la prime à la conversion, il faut mettre au rebut une voiture Crit'Air 4 ou 5, soit une essence d'avant 1997 ou un diesel d'avant 2006. D'autre part, cela concerne les véhicules électriques situés sous la barre des 50'000 euros avec, en prime, une limite de 25 % du prix d'achat, bonus et aide à la conversion déduits. Il n'y en a pas beaucoup pour le moment des voitures électriques à moins de 50'000 euros, mais vous pouvez exclure dans tous les cas les Audi e-tron, Mercedes EQC ou autres Tesla Model S. Le profil fiscal est aussi étudié et le montant de la prime varie : 6000 euros pour un revenu fiscal nul, 5000 euros pour un revenu fiscal de 14 %, 4000 euros pour un revenu fiscal supérieur à 14 %.

Découvrez notre essai de la nouvelle Toyota Corolla

'