La première voiture solaire à longue distance !

Annoncée le mois dernier, la Lightyear One a été présentée ce jour à 5h40. Un horaire étonnant, très matinal, mais qui coïncide avec les premières lueurs du soleil. Pourquoi ? Parce que cette voiture aux allures futuristes arbore sur l'ensemble de sa carrosserie des cellules photovoltaïques. Un total de 5m2 de panneaux solaires qui permettent à la voiture de parcourir pas moins de 20'000 kilomètres par an grâce à l'énergie fournie par l'Astre.

"Ce moment représente une nouvelle ère automobile", a déclaré Lex Hoefsloot, PDG et cofondateur de la marque. "Deux années de rêve, de réflexion et de travail acharné ont permis de franchir cette étape importante qui constitue une grande avancée vers la réalisation de notre mission qui est de rendre la mobilité verte accessible à tous. En seulement deux ans, nous avons réussi à développer un prototype fonctionnel de la première voiture solaire longue distance et avons déjà vendu plus d’une centaine de véhicules"

"Notre expérience significative nous a permis de porter une attention particulière à l’optimisation de l’efficacité et de la sécurité de la voiture. L’objectif principal de notre voiture est de combler les lacunes des voitures électriques. Les études ont montré que l’autonomie et le manque d’option de recharge sont les principales préoccupations des consommateurs qui envisagent de se procurer une voiture électrique."

Lightyear One (2021)
Lightyear One (2021)
Lightyear One (2021)
Lightyear One (2021)
Lightyear One (2021)

Le PDG explique que Lightyear veut mettre l'accent sur l'ultra-efficacité, ce qui permet d'offrir à la One une autonomie de 725 km en cycle WLTP, et la possibilité de gagner de l'autonomie grâce aux panneaux solaires, à raison d'environ 50 km par jour. Le véhicule utilise un système de recharge plus performant et permet à la voiture de gagner 400 km d'autonomie par nuit en la rechargeant sur une simple prise de courant.

Dans sa conception, la Lightyear One est faite à partir de matériaux high tech qui lui confèrent un poids raisonnable, et ce malgré la large surface vitrée, renforcée et constituée de panneaux solaires. Les quatre roues sont propulsées de manière indépendante pour limiter la perte d'énergie transmise entre le moteur et les roues. Lex Hoefsloot explique également la philosophie de la marque.

'

"Le changement climatique est un des enjeux majeurs auxquels, nous, les humains, avons été confrontés dans notre histoire. L’évolution est tellement effrayante qu’elle en est presque paralysante. En tant qu’ingénieurs, nous pensions pouvoir faire quelque chose. Le véhicule Lightyear One est une vraie opportunité de changer la mobilité, de la meilleure des façons. Pendant des siècles, nous avons vécu en équilibre avec la nature. Grâce aux technologies actuelles, nous avons l’occasion de le faire à nouveau. En partant de zéro et utilisant les lois de la nature comme guide, elle devient notre meilleur allié dans le développement de designs ultra-efficaces."

La production accélérera en 2021, date à laquelle les premières livraisons interviendront, mais 100 voitures ont déjà été réservées et 500 sont disponibles à l'achat, pour un prix unitaire de 119'000 euros. Un prix élevé qu'assume le constructeur, tout en assurant qu'un deuxième modèle bien moins cher viendra étoffer la gamme dans les prochaines années.

Lightyear One (2021)
Lightyear One (2021)
Lightyear One (2021)