Le développement va se poursuivre dans les prochains mois.

Automobili Pininfarina parle depuis un petit moment déjà de sa supercar électrique, la Battista. Les innombrables teasers ont été suivis d'une présentation officielle dans le cadre du salon de Genève, en mars dernier. Les clients ayant passé commande de ce joujou à deux millions d'euros vont néanmoins devoir patienter plusieurs mois encore, le coup d'envoi de la production étant programmé pour l'année prochaine.

Automobili Pininfarina n'en a donc pas tout à fait fini avec la mise au point de la voiture et les différents tests qui l'accompagnent. Le constructeur avance et vient d'ailleurs de dévoiler une Battista un peu plus aboutie sur le plan aérodynamique grâce à quelques menus changements à l'extérieur.

La voiture a été présentée au salon de Turin, en présence de Paolo Pininfarina, le patron de Pininfarina S.p.A, et de Luca Borgogno, le responsable du design d'Automobili Pininfarina. Elle ne paraît guère différente de la Battista de Genève de prime abord mais, en prenant le temps de bien la regarder, on finit quand même par voir quelques modifications à l'avant.

Pininfarina Battista

Les ingénieurs vont désormais mener de nouvelles simulations et des tests en soufflerie. Ils vont aussi tester la voiture sur piste, sous la supervision de l'ex-pilote de F1 et de Formule E Nick Heidfeld, qui occupe maintenant le poste de pilote de développement en chef chez Automobili Pininfarina.

La Battista est animée par quatre moteurs électriques produisant une puissance combinée de 1900 ch et un couple de 2300 Nm. Elle accélère de 0 à 100 km/h en moins de deux secondes et peut théoriquement parcourir 450 km entre deux charges grâce à sa batterie de 120 kWh. Sa production sera limitée à 150 exemplaires.

'

Galerie: Pininfarina Battisa salon de Turin