Un nouveau système multimédia et d'autres détails.

La deuxième génération de Leaf, nous l'avons découverte en septembre 2017. Il y a moins de deux ans donc, et pourtant Nissan la fait déjà évoluer. Le constructeur japonais l'équipe du nouveau système multimédia NissanConnect, livré de série à partir du niveau de finition First. Cette interface fonctionne sur un nouvel écran de 8 pouces, que Nissan décrit comme plus réactif que le précédent. Elle propose de nouvelles fonctionnalités comme l’info trafic en temps réel ou la navigation porte-à-porte, et peut dupliquer l'écran d'un smartphone fonctionnant sous Apple ou Android.

La firme japonaise annonce également l'arrivée d'une nouvelle application NissanConnect Services. Celle-ci permet de consulter des données relatives à l'utilisation véhicule, de le localiser et de réaliser des opérations à distance (contrôle de la climatisation et gestion de la recharge).

À cela s'ajoute un élargissement du nuancier, dans lequel figurent désormais un Bleu Topaze et de nouvelles possibilités bi-tons. Nissan a aussi complété la dotation de la Leaf Business à destination des professionnels. Parmi les équipements ajoutés se trouvent des jantes 16’’, une pompe à chaleur, un régulateur de vitesse "intelligent", des feux antibrouillards avant et le NissanConnect 8’’ susmentionné.

Côté motorisations, il n'y a rien à signaliser, ni amélioration ni élargissement de l'offre. Le choix se fait toujours entre la Leaf 40 kWh de 150 ch et la e+ 62 kWh de 217 ch, jadis proposée en série spéciale mais maintenant intégrée à la gamme courante. L'autonomie en cycle mixte WLTP s'élève à 270 km sur la première et à 385 km sur la seconde, qui peut par ailleurs accélérer de 0 à 100 km/h en 6,9 secondes.

'