L'Anglais vient de faire son retour en Formule E.

Il avait impressionné avec la pole position pour ses débuts à l'E-Prix de New York 2017, mais sa première campagne en Formule E chez Virgin s'était avérée décevante. Alex Lynn est de retour pour remplacer Nelson Piquet Jr chez Jaguar, et s'il n'est entré dans les points qu'une fois en quatre courses, il a démontré son potentiel en se qualifiant dans le top 8 à Monaco et à Berne. InsideEVs a rencontré l'Anglais en marge des 24 Heures du Mans, auxquelles il participait avec Aston Martin Racing, pour faire le point.

Alex, vous venez de faire votre retour en Formule E. Pouvez-vous revenir sur les événements des derniers mois ?

En fin de compte, c'est très cool d'avoir eu l'opportunité de revenir avec Jaguar. Je pense m'être très bien intégré à l'équipe. Nous avons signé de bons résultats jusqu'à présent, donc je prends vraiment du plaisir pour mon retour en Formule E. Il s'est passé beaucoup de choses dans le championnat, avec la nouvelle voiture, qui est complètement différente. Je prends du plaisir, oui.

Est-ce une expérience différente de ce que vous avez connu avec Virgin ?

Non. Je pense qu'en fin de compte, les deux équipes veulent de la performance, et nous la recherchons chaque jour. Les deux équipes ont eu du succès à leur manière, et c'est un véritable privilège d'avoir couru pour elles.

Vos coéquipiers étaient des références, avec Sam Bird chez Virgin puis actuellement Mitch Evans chez Jaguar. L'on imagine que c'est une situation appréciable pour vous.

Oui, ce sont deux mecs sympa, deux grands pilotes également, nous nous entendons très bien et avons une bonne relation de travail. De ce côté-là, c'est positif.

Avez-vous rencontré des difficultés avec la nouvelle monoplace, la Gen2, puisque les autres pilotes ont bien davantage d'expérience à son volant ?

Je ne pense pas ! J'ai fait des top 10 et une Super Pole, je suis donc relativement fier de mes résultats. Il faut simplement que je reste concentré pour le week-end prochain en Suisse.

Avez-vous peut-être trouvé la voiture plus compétitive que ce à quoi vous vous attendiez ? Jaguar est toujours rapide en essais libres mais n'obtient pas forcément les résultats en course…

Franchement, la Jaguar est un très bon package. Cette année, depuis mon arrivée, Mitch Evans a remporté une première victoire [à Rome, ndlr], donc la voiture a le potentiel pour gagner. Là, nous nous concentrons sur le fait d'obtenir les résultats que la voiture mérite à nos yeux.

Pensez-vous avoir suffisamment de temps pour convaincre l'écurie que vous êtes l'homme de la situation pour la saison prochaine ?

En fin de compte, je ne peux que faire mon travail ! J'étais en Super Pole à la dernière course, nous sommes en bonne position pour obtenir de bons résultats. On ne peut que faire de son mieux, c'est tout.