La vitesse n’excédera pas les 40 km/h.

Du côté de Volvo Trucks, on planche sur le camion de demain, celui qui sera à la fois électrique, connecté et autonome. Les travaux menés par le constructeur ont abouti à la création d'un prototype nommé "Vera", un étonnant véhicule que nous avons déjà eu l'occasion de vous présenter. Le projet entre aujourd'hui dans une nouvelle phase avec le début des tests en conditions réelles.

Réalisée dans le cadre d'un partenariat avec la société de transport maritime et de logistique danoise DFDS, la première mission de Vera consiste à déplacer des conteneurs d'un centre logistique à un terminal portuaire à Göteborg, en Suède, en empruntant notamment quelques portions de route publiques. Les va-et-vient doivent se faire "dans un flux connecté et répétitif".

Volvo Trucks Vera
Volvo Trucks Vera

L'objectif est bien entendu de faire d'autres tests à terme, sans doute à plus grande échelle. "Nous avons maintenant la possibilité d’exploiter Vera dans un cadre idéal et d'optimiser encore son potentiel pour d'autres opérations similaires", précise à ce sujet Mikael Karlsson, le vice-président des solutions autonomes chez Volvo Trucks. "Les tests ont déjà commencé et nous prévoyons de déployer la solution dans les prochaines années", ajoute-t-il. La technologie, la gestion des opérations et la maîtrise des infrastructures spéciales seront améliorées au fil du temps. 

Pour cette première salve de tests, Volvo Trucks et son partenaire ont prévu de déployer plusieurs Vera et de les relier entre eux par la biais d'un système connecté. Les opérations seront supervisées par un opérateur dans une tour de contrôle et les véhicules ne dépasseront pas la vitesse de 40 km/h. Le but sera de mettre en place un flux continu à la fois efficace, flexible et durable.

'

Galerie: Volvo Trucks Vera Project