La Dendrobium D-1 est une hypercar britannique qui produit plus de 1300 chevaux.

Dendrobium Automotive avait annoncé qu'il serait présent aux 24 Heures du Mans 2019. Et le constructeur britannique n'a  pas menti puisque la Dendrobium D-1 était bel et bien exposée aux abords directs du circuit. 

C'est sur le stand Michelin que l'hypercar électrique était exposée, l'équipementier de Clermont-Ferrand fournissant les pneus Pilot Sport Cup 2R à la D-1. "Michelin est partenaire technique de Dendrobium pour les pneumatiques de cette voiture extrême et l'a récemment équipée de pneus Pichelin Pilot Sport Cup 2R, les pneus les plus récents et les plus sportifs que Michelin fait pour des voitures de route".

Pour l'heure, il n'y a aucun détail sur la commercialisation de la D-1, mais qui sait, peut-être que dans quelques mois, quelques années, on pourra croiser cette D-1 sur les routes. 

"La connaissance et l’enthousiasme manifestés par les fans de voitures de course pour un avenir sans émissions polluantes nous encourage beaucoup" explique Nigel Gordon-Stewart, patron de Dendrobium. "Lorsque les fans viennent au Mans, ils sont ici pour assister à des courses d'endurance ultra-rapides, les courses les plus difficiles et, je pense, les plus techniquement exigeantes du sport mécanique. Avoir autant de fans réellement enthousiasmés par l’avenir des hypercars électriques à hautes émissions et à zéro émission est vraiment plaisant. Tous veulent voir le Dendrobium D-1 courir au Mans à l'avenir contre d'autres supercars électriques et même des voitures à essence et hybrides si la réglementation le permet. "

Spécifications de la Dendrobium D-1 :

  • 0-100 km/h en 2.7 secondes
  • plus de 320 km/h en vitesse de pointe
  • deux moteurs électriques par essieu, les moteurs avant étant connectés à une boîte automatique à un seul rapport, les moteurs arrière à une boîte automatique à plusieurs rapports et à un différentiel 
  • 1750 kilos