Le président de Volkswagen a annoncé un accord proche avec Ford concernant les voitures électriques et autonomes.

La transition en matière de mobilité est en marche, poussée entre autres par le législateur, et les dates buttoirs concernant le respect de nouvelles lois approchent à grands pas. Les fabricants doivent donc trouver rapidement des solutions, plus ou moins rentables évidemment, et cela passe notamment par des alliances entre plusieurs géants de l'industrie automobile. Concernant Ford et Volkswagen, la confirmation d'une alliance concernant les voitures électriques et autonomes est proche d'après le patron du constructeur allemand, Herbert Diess : "Les discussions pour une coopération avec Ford sur la plateforme électrique MEB et la conduite autonome progressent bien et sont près d'aboutir".

Volkswagen et Ford n'en seront pas à leur première alliance stratégique puisqu'en janvier dernier, les deux protagonistes avaient déjà annoncé un partenariat concernant les fourgons et les pick-ups. Plus tard, Herbert Diess avait aussi indiqué que les discussions avançaient bien concernant la possibilité d'accorder à Ford une licence leur permettant d'utiliser la plateforme MEB. La voiture autonome est aussi l'un des enjeux majeurs du futur de la mobilité et les deux constructeurs entendent bien ne pas rater le coche. De ce côté, c'est plutôt Ford qui tiendrait la corde avec sa branche Argo AI, spécialisée dans ce domaine. Volkswagen pourrait tirer profit du savoir-faire de Ford dans ce domaine et développer une voiture autonome avec Argo AI. Ce n'est d'ailleurs peut-être pas un hasard si le groupe allemand a mis fin à son partenariat avec la start-up américaine Aurora en début de semaine.

Volkswagen devrait ainsi grimper au capital d'Argo AI pour poursuivre ses développements technologiques. L'alliance avec Ford a aussi pour but de contrebalancer sa "dépendance" au marché chinois, parfois instable. Herbert Diess explique : "Nous sommes aujourd'hui un groupe fortement lié à la Chine, et il nous faut un contrepoids. Sans engagement fort aux États-Unis, nous risquons, dans un contexte de conflits commerciaux, de nous retrouver dans une situation sans issue". Rappelons que Ford et Volkswagen coopèrent également pour le développement du réseau de bornes de recharge rapide Ionity. D'une manière générale, tous les grands groupes cherchent maintenant à collaborer, même Daimler et BMW travaillent désormais ensemble concernant les véhicules autonomes et la mobilité urbaine d'une manière plus globale.

'