Les clignotants se nicheront dans le montant de custode.

Connu et reconnu pour son coup de crayon souvent inspiré, Henrik Fisker est aussi un véritable entrepreneur. Il a essayé de s'inviter une première fois dans le bal des constructeurs automobiles avec Fisker Automotive, sans grand succès puisque la marque a été récupérée par un groupe chinois après avoir rencontré de graves difficultés financières. Il tente désormais sa chance avec une autre marque, qu'il a officiellement nommée "Fisker Inc".

Pour l'heure, vous aurez beau chercher une Fisker sur le marché, vous n'en trouverez pas. En revanche, des projets existent : celui d'une grande berline électrique nommée EMotion par exemple, ou celui d'un SUV également électrique auquel nous nous intéressons aujourd'hui.

Après avoir présenté l'avant du véhicule, Fisker en montre la silhouette, ou plutôt une partie de celle-ci. On remarque d'abord une chose : l'intégration des clignotants dans le montant de custode. On peut également constater que les vitres latérales commencent à remonter significativement vers le milieu de la porte arrière, afin de dynamiser le profil. Notez aussi les ailes "mordues" par les feux (un peu comme sur une Kia Stinger), ainsi que la présence de poignées affleurantes et, semble-t-il, lumineuses.

Dans de précédents posts, Henrik Fisker a indiqué qu'un prototype était en phase de construction. Il répète que l'habitacle sera aussi spacieux que moderne mais n'en a toujours pas donné d'image. Lorsqu'il a révélé l'existence du projet, Henrik Fisker a promis que son SUV serait vendu moins de 40'000 dollars dans sa configuration de base. Le véhicule embarquera une batterie d'environ 80 kWh autorisant une autonomie de 480 km d'après les estimations. Il doit être lancé aux États-Unis dans le courant de l'année 2021.