360 km d'autonomie, mais selon le cycle NEDC.

Le Territory fait partie de ces Ford que le Vieux Continent ne connaît pas. Ce SUV d'allure assez classique est commercialisé en Chine et présente d'ailleurs de forts accents chinois. En effet, il dérive étroitement du Yusheng S330 de JMC, partenaire local de Ford.

Ce modèle laisse l'embarras du choix en matière de motorisations : thermique classique, hybride léger, hybride rechargeable et donc entièrement électrique pour la version Territory EV, qui vient tout juste d'être dévoilée. Celle-ci est la première voiture électrique de Ford en Chine, et sans doute pas la dernière. Elle embarque un moteur délivrant une puissance de 160 ch et atteint une vitesse maximale de 150 km/h. La batterie, dont la capacité n'a pas été mentionnée, autorise une autonomie de 360 km, selon le peu réaliste cycle NEDC.

Sur le plan du style, le Territory EV se différencie de ses homologues thermiques en adoptant par exemple une teinte bleu indigo, de nouveaux phares diurnes en forme de C, de nouvelles jantes et une calandre plus imposante. La planche de bord, à la fois moderne et plutôt réussie au moins sur le plan visuel, paraît à quelques détails près identique à celle des autres Territory. Elle intègre un écran tactile de 10 pouces et une instrumentation numérique.

Ford Territory EV

En Europe et aux États-Unis, Ford a déjà mis un orteil sur le marché de l'électrique avec la confidentielle Focus Electric. Pas un franc succès, avec à titre d'illustration 61 exemplaires écoulés seulement sur le Vieux Continent en 2016, un avant le retrait du véhicule. Le constructeur américain s'apprête toutefois à lancer une nouvelle offensive plus ambitieuse dans les prochaines années. Elle commencera en 2020 avec un SUV aux faux airs de Mustang, capable d'après Ford de parcourir 600 km avec une simple charge.

'

Galerie: Ford Territory EV