Pour se lancer en toute sérénité !

Plébiscitée par la majorité des Français comme l'avenir de l'automobile, la voiture électrique est un projet pour certains, une idée ou un questionnement pour d'autres, mais elle pourrait dans tous les cas occuper rapidement une place importante dans le paysage et faire son trou dans le secteur automobile français. Actuellement, de nombreuses questions et inquiétudes au sujet des infrastructures et des voitures en elles-mêmes se posent, et il faut savoir y répondre avant de se lancer dans l'achat d'un véhicule électrique.

L'autonomie de la voiture est-elle suffisante ?

Avec des autonomies majoritairement au-dessus de 300 kilomètres pour les voitures électriques désormais présentées et proposées, l'angoisse de la panne est moins présente qu'elle ne l'était auparavant. Néanmoins, on est encore loin de l'autonomie que peuvent proposer des voitures à essence ou diesel, notamment lorsqu'il s'agit d'un véhicule qui aura plusieurs rôles.

Lorsque vous établissez votre cahier des charges, il est important de surévaluer un peu vos besoins en kilométrage car même au quotidien, il n'est pas rare de faire des détours imprévus, plus ou moins longs. Il faut aussi prendre en compte que l'énergie sera davantage consommée sur des routes rapides qu'en ville, et que le froid peut lui aussi nuire à l'autonomie maximale d'un véhicule électrique. Des recherches d'une association d'automobilistes américaine ont prouvé qu'utiliser le chauffage à des températures inférieures à 6 degrés peut réduire l'autonomie jusqu'à 41 %. La climatisation, quant à elle, peut faire diminuer ces chiffres de 17 %.

Outre l'aspect électrique, le véhicule me convient-il ?

Si la voiture électrique est faite pour vous, il ne faut toutefois pas négliger les autres aspects classiques du choix d'un véhicule. Le premier est évidemment le confort et tout ce que ça implique, à savoir la place et la vie à bord, la possibilité d'accueillir des enfants si vous en avez, et la taille du coffre. Pour cela, n'hésitez pas à faire un essai poussé de la voiture.

Dois-je choisir le leasing ou acheter mon véhicule ?

Là aussi, on se retrouve face à une question qui se pose pour tout type de véhicule, mais qui prend encore plus de sens avec les voitures électriques. Les chiffres du leasing seraient d'ailleurs de 30 % sur l'intégralité du marché, mais ils grimperaient à 80 % dans le cas de l'automobile électrique, signe d'un avantage plus important à choisir cette solution dans le cas d'un véhicule 'zéro émission'.

Le leasing est devenu rentable pour les concessionnaires, qui gardent des véhicules dans leur parc tout en percevant un loyer dessus, comme pour les automobilistes qui déboursent moins mensuellement que s'il s'agissait d'un achat classique ; dès lors, de nombreuses offres sont proposées et cela vous permet évidemment de changer régulièrement de modèle, afin notamment d'obtenir des nouveautés avec une meilleure autonomie. Dans le cas du leasing, la batterie est incluse dans le prix de location, là où il faut la payer lors d'un achat. Attention toutefois, le leasing oblige à ne pas dépasser le kilométrage prévu dans le contrat et à faire attention au véhicule, sous peine de charges inattendues et conséquentes à la fin du contrat.

'

Combien de temps vais-je posséder ce véhicule électrique ?

Si vous comptez choisir l'achat comme solution, posez-vous la question cruciale de savoir combien de temps vous posséderez la voiture concernée et le cas échéant, si le changement des batteries vous reviendra. En effet, leur durée de vie n'est pas toujours précisée, mais de nombreuses batteries ne sont pas garanties plus de 100'000 km. Dès lors, il faut savoir si l'on sera amené à potentiellement changer ces pièces, dont le remplacement peut atteindre une facture de 15'000 euros. Cependant, même dans le cas d'un achat, le constructeur offre la possibilité de louer - et non d'acquérir - les batteries.

Dois-je acheter mon véhicule électrique neuf ou d'occasion ?

À l'exception de quelques petits modèles, il est rare de voir des véhicules descendre sous la barre des 30'000 euros en prix de base. Certaines offres, à l'image de ce qu'a fait Nissan avec la Leaf First, permettent une grande baisse, mais la facture est souvent bien plus salée. Cependant, le bonus écologique de 6000 euros ainsi que la prime à la conversion, entre 2500 et 5000 euros selon que vous soyez imposable ou non, permettent de réduire drastiquement le tarif.

Comme pour toute voiture, choisir une occasion est toutefois une bonne idée, compte tenu de la décote des prix constatée sur les voitures 'zéro émission'. Ainsi, en prenant soin de vérifier le kilométrage et le risque potentiel de devoir changer une batterie hors garantie, il est assez facile de trouver des voitures ayant quatre ou cinq ans, un prix divisé par deux, et de pouvoir négocier avec le propriétaire, qui aura parfois du mal à trouver acquéreur. Pour plus de sérénité, il est aussi possible d'acheter un véhicule électrique via les réseaux d'occasions des concessionnaires.

Où et comment vais-je charger mon véhicule ?

Malgré la promesse d'un réseau bientôt largement étendu, les infrastructures permettant de charger un véhicule électrique ont encore une présence marginale, spécialement dans les zones moins urbaines. Il est dès lors plus pratique de recharger votre voiture à une borne comme une Wallbox, installée chez vous, ou tout simplement en la branchant à une prise classique. Cette solution prendra jusqu'à huit fois plus longtemps qu'une borne spécifique. Sinon, il faut avoir une connaissance précise du réseau de recharge près de chez vous.

Y a-t-il des bornes près d'où je vis, travaille ou me rends ?

Même si vous avez une voiture à l'autonomie conséquente, vous vous trouverez forcément face au besoin de recharger votre voiture en dehors de votre schéma classique d'utilisation. Dès lors, la question est de savoir si vous aurez la possibilité de redonner un peu de jus à votre voiture pendant que vous travaillez ou que vous faites vos courses. Les bornes se situent de plus en plus dans les parkings publics et stationnements urbains. En revanche attention, les fameux Superchargeurs sont exclusivement réservés aux Tesla. Certaines bornes sont de toute dernière génération et peuvent donner à votre voiture 80 % de son autonomie en moins d'une heure.

Aurai-je besoin d'une voiture thermique en parallèle ?

C'est finalement la question qui conditionnera tout votre achat, de sa pertinence au cahier des charges que vous mettrez en place. Si vous vivez dans un environnement urbain que vous ne quittez pas avec votre voiture, une seule électrique suffira. Si vous partez régulièrement loin de chez vous dans des zones moins densément peuplées, il faudra réfléchir à la possibilité de trouver des stations de recharge et à la construction d'un itinéraire autour du problème de l'énergie. 

Pour les personnes souvent amenées à voyager en voiture, il faudra prévoir que votre voiture électrique partage le garage avec une solution plus conventionnelle et plus pratique pour effectuer de longues distances. Si vous voyagez très rarement loin de votre domicile ou d'une aire urbaine, il peut être intéressant de louer une voiture à moteur thermique ponctuellement, selon vos besoins.

Avec Jim Gorzelany