L'autonomie est évaluée à environ 260 km.

À l'image de Škoda, SEAT débute timidement son offensive sur le marché du tout électrique en s'appuyant sur la petite citadine de sa gamme. Le résultat, c'est donc cette Mii électrique fraîchement dévoilée.

Côté style, les spécificités se limitent à un badge à l’arrière, des autocollants sur les côtés et des jantes en alliage gris mat de 16 pouces. Contrairement à sa jumelle la Citigoe iV, la Mii "0 émission" est donc privée de calandre spécifique. À l'intérieur, la planche de bord présente quelques nouveautés, principalement au niveau des matériaux utilisés. La voiture est dotée de sièges sport chauffants, d'un volant sport et de finitions en cuir sur le levier de vitesses ou celui du frein à main, au moins dans sa version haut de gamme. Elle peut aussi bénéficier de l'application SEAT Connect permettant de faire plusieurs choses à distance via un smartphone (géolocalisation, vérifications diverses, programmation de la climatisation, etc).

2020 Seat Mii Electric
2020 Seat Mii Electric

Repris de la Citigoe iV, le moteur de la Mii électrique délivre 83 ch et 212 Nm de couple. La  batterie lithium-ion affiche une capacité de 36,8 kWh et assure environ 260 km d'autonomie selon le cycle WLTP.

La Mii électrique marque le début d'une vaste offensive sur le marché des voitures électrifiées. SEAT projette notamment de lancer l'el-Born d'ici peu, sa première voiture électrique basée sur la plateforme MEB du groupe Volkswagen. Dans un autre registre, la firme espagnole va aussi commercialiser des versions plug-in hybrides de plusieurs modèles, du Tarraco à la Leon classique en passant par la Leon Cupra et le Formentor.

La Mii électrique va enterrer son homologue thermique, dont la production cessera en juillet 2019. Elle commencera à être fabriquée au quatrième trimestre 2019 et sera lancée dans la foulée. Les tarifs n'ont pas été communiqués, mais il ne fait guère de doute que nous tenons là l'une des électriques les moins chères du marché.

Galerie: 2020 Seat Mii électrique