Dans sa configuration de base, la voiture coûte 12'000 euros.

La poussée de l'électrique dans le domaine de l'automobile donne naissance à des modèles sympathiques et rafraîchissants. Parfois issus de constructeurs bien établis (on pense bien sûr à la Honda e), mais pouvant aussi venir d'acteurs moins connus, comme cette adorable Microlino développée par la société suisse Micro Mobility.

Cette réinterprétation électrique de l'emblématique Isetta devait entrer en production il y a quelques mois, mais Micro Mobility n'a pu respecter la feuille de route initialement établie. Ceci à cause de problèmes avec son partenaire, ou plutôt avec le nouveau propriétaire de celui-ci, qui n'était pas sur la même longueur d'onde. Néanmoins, le projet vit toujours et un configurateur vient même d'être mis en ligne.

Microlino

Cet outil permet de découvrir la nuancier retenu pour la voiture, dans lequel on trouve un blanc ou un noir très sobres, mais aussi des teintes bi-tons mêlant du blanc à des couleurs parfois pimpantes. Côté options, on note la présence de jantes plus élégantes et de garnitures supplémentaires sur les assises, visiblement assez sommaires sans celles-ci. Et puis il y aussi et surtout le choix de la batterie : la "petite" livrée de série autorise 125 km, tandis que la "long range", elle, permet de parcourir environ 200 km après une charge. Mais elle réclame un effort financier assez important compte tenu du prix de la voiture;

Le prix justement, parlons-en : il démarre à 12'000 euros et peut grimper à près de 17'500 euros avec toutes les options, la plus chère étant évidemment la grosse batterie, à 2500 euros. Cela n'est peut-être pas énorme pour un véhicule électrique, mais il faut rappeler que la Microlino et son petit moteur d'une quinzaine de chevaux se limiteront à un usage purement citadin.