Des risques d'électrocution, d'incendie...

Selon une enquête réalisée par Electrical Safety First, le manque de bornes de recharge oblige les automobilistes à recharger leur véhicule à domicile en adoptant une pratique fortement déconseillée. En effet, au Royaume-Uni, les infrastructures de recharge publiques ne suffisent pas pour alimenter tous les véhicules électriques en circulation. Ainsi, les conducteurs n'ont d'autres choix que de recharger leur véhicule à domicile, en le branchant sur une prise domestique. Or, pour atteindre leur véhicule, certains n'ont d'autres choix que d'utiliser plusieurs rallonges non adaptées pour brancher leur véhicule stationné à l'extérieur. Or, cette pratique est dangereuse, car cela peut engendrer une électrocution ou un incendie !

Dans cette étude, il est indiqué que 75 % des personnes qui rechargent leur véhicule grâce à une rallonge domestique avouent utiliser plusieurs multiprises pour atteindre leur véhicule. De plus, plus de la moitié des sondés déclarent avoir déjà laissé leur branchement à l'air libre, ce qui est fortement déconseillé.

L'expansion de la voiture électrique n'est pas chose aisée. Que ce soit au Royaume-Uni ou en France, les pouvoirs publics doivent mettre en place les infrastructures nécessaires pour que les voitures puissent toutes recharger sur les bornes publiques. Le déploiement de ces bornes n'est pas très rapide, ainsi, l'association britannique craint une saturation totale des bornes et une multiplication des incendies liée à une recharge inadaptée à domicile. 

De leur côté, BMW, Mercedes, Volkswagen et Ford ont mutualisé leurs forces pour développer le réseau Ionity à travers toute l'Europe. On compte déjà 100 stations de recharge en Europe, ce qui représente environ 600 bornes de recharge. D'ici 2020, Ionity prévoit 400 stations puisque certaines stations sont en construction.

Source : The Guardian