NIO a inauguré le début de production de son deuxième véhicule 100 % électrique, le SUV 5 places nommé NIO ES6. Il fait suite au premier modèle, un SUV à 7 places nommé fort logiquement ES8. C'est des chaînes du JAC NIO Advanced Manufacturing Center, situé à Hafei, en Chine, que le premier exemplaire de l'ES6 a quitté les lignes de production, une usine utilisée de manière commune avec la marque JAC Motors.

NIO a par ailleurs décidé d'abandonner son projet d'usine à Shanghai, l'infrastructure commune étant pour le moment suffisante pour la production des modèles de la marque engagée en Formule E. C'est donc dans le courant du mois de mai que l'ES6 a quitté la production de l'usine et a officiellement été présenté aux employés de la marque dans sa version définitive. Les livraisons des exemplaires pré-commandés par les clients débuteront durant la deuxième moitié du mois de juin.

NIO ES6 production
NIO ES6 production
 

Ce sont plusieurs centaines de personnes qui ont assisté à cette naissance, et notamment des représentants des partenaires de la marque, à savoir ABB, BASF, Bosch, Continental, Magneti Marelli ou encore Novelis. William Li, fondateur, président et PDG de NIO, a félicité et remercié ses partenaires : "Merci pour le grand soutien que vous avez tous montré. La chaîne de distribution de NIO continue à grandir chaque jour et l'ES6 est le fruit d'efforts communs entre la marque et ses fantastiques partenaires."

De son côté, le PDG de la coentreprise Yanfeng Automotive Interiors, qui se charge de la fabrication de certaines pièces de l'ES6, a également applaudi cet accomplissement : "Nous sommes heureux d'avoir l'opportunité de coopérer avec une entreprise aussi innovante que NIO. L'ES6, créé conjointement par NIO et JAC, met en valeur le département recherche et développement de classe mondiale et la qualité de fabrication ainsi qu'une expérience de conduite et de vie à bord impressionnante." 

'