C'est plus tôt dans le courant du mois de mai, à l'occasion de la conférence Google I/O, que Polestar a présenté le fonctionnement de son tout nouveau système embarqué, qui sera présent dans la Polestar 2, et fonctionnant sous Android Automotive. Ce dernier n'est autre qu'une version évoluée d'Android Auto, déjà présent dans de nombreux véhicules, mais qui lui ajoute plusieurs fonctionnalités.

Android Automotive permettra notamment aux constructeurs une personnalisation plus ou moins importante des différents paramètres du système, et ils pourront également ajouter, s'ils le désirent, une surcouche afin de réellement donner une touche propre à leur système, tout en utilisant les bases Android. On retrouvera là le même principe que sur un smartphone, où les marques ajoutent leur personnalisation avec leur finition propre, à l'image de l'Oxygen OS de One Plus, ou d'Emotion UI de Huawei. Le système utilisé par Polestar proposera un écran séparé en plusieurs cases, dans lequel il sera possible de faire défiler différentes applications regroupées au sein de différentes thématiques.

Polestar 2 - Android Automotive
Polestar 2 - Android Automotive

L'objectif premier, pour Google, est d'inciter les développeurs à imaginer des fonctions plus technologiques et adaptées au mieux aux véhicules dans lesquels le système sera embarqué. Un logiciel qui sera multifonctions puisqu'il pourra reprendre les applications habituelles comme celles de gestion de trafic ou d'itinéraire, les différentes sections multimédia, mais l'objectif est aussi d'inclure dans ce système la possibilité de régler des options de la voiture, comme la climatisation, la ventilation, l'éclairage, la position des sièges, etc.

"Avec Google, notre équipe en charge du digital a créé une interface automobile des plus prometteuses, et nous mesurons pleinement l'étendue des possibles sur ce système. Nous avons hâte d'inspirer de nouvelles idées qui pourraient rendre l'expérience en Polestar 2 encore plus inoubliable", a déclaré le PDG de Polestar, Thomas Ingenlath. La Polestar 1, de son côté, utilisera encore le système Android Auto que l'on trouve dans les Volvo.

'