Le réseau Ionity développé par BMW, Mercedes, Volkswagen et Ford se développe.

On est encore loin du maillage européen proposé par Tesla avec ses stations de Superchargeurs. Mais peu à peu Ionity se développe et le nombre de bornes de recharge rapide pour véhicules électrique continue d'augmenter. À tel point que le consortium, composé faut-il le rappeler, de BMW, Daimler, Volkswagen et Ford, vient de franchir la barre symbolique des 100 stations de recharge en Europe. 

Et c'est à Rygge, en Norvège, sur l'autoroute E6 si jamais vous passez par là avec votre voiture électrique, qu'a ouvert cette nouvelle station. "Nous sommes ravis de franchir cette nouvelle étape avec Ionity" explique Dr Marcus Groll, PDG d'Ionity. "Rygge est une étape idéale pour ceux qui veulent se recharger en voyageant entre Oslo, Göteborg, Malmö, Copenhague et Hambourg."

À noter qu'on parle bien ici de stations de recharge, et non pas de bornes. Sachant qu'en moyenne les stations Ionity comportent entre 4 et 6 bornes de recharge rapide, voire même jusqu'à 12 dans certaines stations de Norvège, Ionity compte actuellement autour de 600 bornes de recharge rapide en Europe.

Galerie: IONITY Borne de recharge rapide

Un chiffre qui est évidemment amené à évoluer rapidement puisque 51 nouveaux sites sont actuellement en construction et qu'à l'horizon 2020, Ionity prévoit 400 stations.

"La nouvelle génération de bornes à recharge rapide délivrant 350 kW sont à la pointe en la matière" continue le PDG. "En fonction de la capacité de la batterie de leur voiture, les conducteurs peuvent en bénéficier en réduisant de manière significative leur temps de charge. De plus, nous avons des accords avec des fournisseurs d'énergie renouvelable dans 9 pays et proposons à nos clients une énergie verte".

Pour rappel, les bornes de recharge Ionity ne sont pas ouvertes qu'aux constructeurs qui forment le consortium. Toutes les voitures électriques équipées de recharge de type CSS sont compatibles, soit une grande majorité des véhicules électriques.