Après quelques mois de travail en sous-marin, Tesla annonce enfin officiellement sa nouvelle acquisition.

Même si Tesla fait parti des pionniers en matière de voitures électriques, il n'empêche qu'avec l'avènement programmé de ces modèles, la firme californienne va devoir continuer son développement afin de rester concurrentiel et surtout répondre à la demande croissante. Ainsi, après des années d'opportunités et de négociations très engagées, Tesla vient enfin d'annoncer l'acquisition de la société Maxwell Technologies. Tesla annonce le transfert de stocks d'une valeur d'environ 235 millions d'euros lui permettant ainsi de prendre le contrôle de Maxwell, une entreprise spécialisée dans les batteries et les piles ultra-condensées. Plusieurs développements intéressent Tesla, dont notamment une nouvelle technologie d'électrodes sèches pour batterie qui pourrait permettre d'accroître les performances des cellules.

Grâce à Maxwell Technologies, Tesla va se renforcer sur les ultra-condensateurs, une technologie de stockage d’énergie permettant de se recharger plus rapidement mais aussi d'être plus efficace dans des conditions de températures extrêmes. En d'autres termes, les prochaines Tesla auront une batterie à durée de vie encore prolongée et des performances encore meilleures. Cette technologie permettrait également une densité d'énergie de plus de 300 Wh/kg concernant les cellules de démonstration actuelle. Maxwell envisage même les 500 Wh/kg d'ici quelques années. Pour vulgariser, les cellules pourront ainsi conserver leur capacité à des taux de charge et de décharge plus élevés.

"Nous recherchons toujours des acquisitions potentielles qui font sens pour notre activité et soutiennent la mission de Tesla qui est d’accélérer la transition mondiale vers l’énergie renouvelable", indique un porte-parole de Tesla. Elon Musk, le PDG de la firme californienne, pourrait organiser d'ici la fin de l'année une présentation du développement de ces batteries dites d'ores et déjà "révolutionnaires".

'