Nick Bloor, le CEO de la marque, vient de l'annoncer officiellement.

Si le monde de l'automobile a clairement déjà pris le pli concernant son avenir énergétique, la moto commence également à effectuer sa transition. En effet, après Harley-Davidson et sa LiveWire, ce sera bientôt au tour d'une autre marque de moto emblématique de faire un passage par la case électrification. En effet, Triumph vient d'annoncer via son CEO, Nick Bloor, que la firme britannique était bien en train de développer une moto électrique. En réalité, il s'agissait d'un secret de polichinelle puisqu'un brevet avait été déposé en mars 2019. Ce projet possède déjà un nom : Triumph TE-1.

"Le projet Triumph TE-1 fait parti de notre stratégie en matière de moto électrique et cherche à répondre aux souhaits et aux attentes des motards au guidon d'une Triumph, à savoir un équilibre parfait entre la maniabilité, la performance et la facilité d'utilisation", précise Nick Bloor dans les colonnes de nos confrères de chez Motor Cycle News. Ce projet devrait livrer ses premiers résultats d'ici deux ans. L'entreprise a surtout comme ambition de fabriquer un modèle 100 % maison avec son propre moteur, ses batteries ou encore son design.

Difficile d'arriver dans l'univers de l'électrique sans partenaires néanmoins. Triumph s'est donc associé à Williams Advanced Engineering et Integral Powertrain pour le développement des batteries et du moteur électrique. Triumph compte aussi sur l'Innovate UK, une organisation de recherche et de développement au Royaume-Uni et indépendante du gouvernement. Pour le moment, le constructeur et ses partenaires se concentrent avant tout sur le groupe motopropulseur. Rendez-vous d'ici environ deux ans pour découvrir les premiers résultats et la première moto électrique de la marque britannique.