Un concept tourné vers le futur, mais avec des références au passé.

1919 - 2019. 100 ans d'histoire que Citroën célèbre dignement cette année. Dès le mois de février la firme aux Chevrons dévoilait le concept Ami One de véhicule strictement urbain, électrique évidemment, censé symbolisé la mobilité de demain. Les voitures anciennes ne sont pas oubliées pour ces célébrations le Rassemblement du Siècle qui se tiendra du 19 au 21 juillet 2019 du côté de La Ferté-Vidame, dans le Perche. Mais en attendant ce temps fort, voici que Citroën nous envoie une nouvelle fois dans le futur avec sa vision de l'automobile et du voyage dans 10 ans. Voici la Citroën 19_19 Concept.

Quand le concept Ami One est cantonné aux centres urbains, ce concept 19_19 est une invitation au voyage et à faire de la route. Le brief de départ était simple : imaginer la voiture et la mobilité dans 10 ans, à horizon 2029, tout en célébrant la marque, que ce soit par des clins d'oeil visuels ou technologiques. 14 moins de gestation auront été nécessaires pour arriver à ce salon roulant à la fois électrique et autonome.

Galerie: Citroën 19_19 Concept photos officielles

800 km d'autonomie

Commençons rapidement par la fiche technique : 100 % électrique, le Citroën 19_19 Concept embarque des batteries de 100 kWh, deux moteurs pour être en quatre roues motrices, et développe 340 kW de puissance, 800 Nm de couple et offre 800 km d'autonomie (cycle WLTP). Le 0 à 100 km/h est annoncé en 5 secondes, et la vitesse maxi à 200 km/h. La recharge se fait par induction et le concept peut récupérer jusqu'à 600 km en 20 minutes grâce à une recharge ultra-rapide.

Citroën 19_19 Concept

C'est dans un décor industriel du centre de Paris que nous avons approché ce concept qui fera le déplacement dans quelques jours en première mondiale au salon VivaTech de Paris, le 16 mai, avant de rejoindre les festivités du Rassemblement du Siècle. En se retrouvant nez à nez avec cette étude de style, la première choses qui interpelle, ce sont ses dimensions. Notamment celles de ses roues. Pourtant, le concept Citroën 19_19 avec ses 4,65 m de long n'est pas plus grand qu'un C5 Aircross. Il est en revanche bien plus large avec 2,10 m.

Des roues surdimensionnées pour voler 

Pour en revenir à ces roues, nous ne nous étions pas trompés : 30 pouces ! Si l'habitacle a été imaginé comme une capsule proche de la pureté du dessin d'un nuage, ce sont justement ses roues qui donnent cette dernière l'effet visuel de volet au-dessus de la route. Leur taille, mais aussi le fait qu'elles soient indépendantes de la cabine et que l'empattement soit très long (3,10 m) y participent et permettent de "faire voler visuellement la cabine" comme un "tapis volant".

Citroën 19_19 Concept
Citroën 19_19 Concept

On n'en a pas terminé avec les roues : développées avec Goodyear, elles ont été développées avec la volonté d'effacer les frontières entre jantes et pneus. Et c'est vrai que les deux semblent s'imbriquer parfaitement. Si le centre des jantes reste fixe avec un logo Citroën du Centenaire qui reste toujours droit, comme le double R au centre des roues de Rolls-Royce, le design futuriste s'oppose à des technologies utilisées qui se rapprochent de la série. Les pneus 255/30 R30 ont été développés sur le modèle Tall & Narrow existant, hors proportions ici évidemment. La réduction du bruit et une plus grosse empreinte sur le sol pour réduire l'aquaplanning ont été des pistes pour développer ces pneus, en utilisant notamment une nouvelle mousse. Des éléments que nous n'attendront sans doute pas 2029 pour voir en série !

Citroën 19_19 Concept

Une salle, quatre ambiances

Revenons au concept Citroën 19_19 en lui-même. En se rapprochant, l'apparente simplicité du dessin de la cabine s'efface pour laisser apparaître de nombreux détails : la partie arrière de l'habitacle, la partie bleue, n'est pas opaque mais transparente, au moins de l'intérieur, de nombreux éléments de carrosserie sont transparents, et les portières affichent des messages : "Bienvenue Motor1" est un appel à grimper à l'intérieur. Et l'aspect épuré de l'extérieur se retrouve à l'intérieur.

Citroën 19_19 Concept

Pourtant à y regarder de plus près, un gros travail sur le traitement des matières a été réalisé. Une résine spéciale vient donner l'aspect du marbre sur les consoles centrales de devant et derrière ainsi que sur le volant, le dossier de la banquette arrière est fait de cordages, chaque tissu offre une apparence 3D... En réalité, l'habitacle est une invitation au voyage et à profiter de son voyage. Sauf qu'à l'opposé d'autres véhicules autonomes, pas de salon avec des fauteuils se faisant face, mais un habitacle "classique" avec trois assises différentes, trois textiles, trois couleurs. Trois ambiances. On y trouve un fauteuil confortable mais qui permet au "conducteur", quand la voiture n'est pas autonome, de rester "engagé" dans sa conduite, une banquette scindée en deux à l'arrière qui appelle à la détente (le pavillon très bas vous oblige à vous relaxer), et une méridienne pour le passager qui invite carrément à la sieste. 

Citroën 19_19 Concept
Citroën 19_19 Concept

Un assistant personnel à l'aide

Autres aspects importants de l'intérieur : la clarté avec des surfaces vitrées partout, jusqu'au bas des portière et même sous la planche de bord, vers l'avant, des écrans qui se cachent dans ces mêmes surfaces vitrées façon affichage tête haute, et une IA, Intelligence Artificielle, un "assistant personnel" virtuel qui sert à tout. Comme il n'y a pas un bouton et que la simplification a été voulue comme maximale, il vous faudra parler à l'IA pour accéder à toutes les fonctions de la voitures, voire même passer du mode conduite au mode autonome : "Hey Citroën, passer en mode autonome". L'IA, symbolisée par ce cylindre central qui passe du haut au bas de la planche de bord, apprends aussi de vos habitudes et évolue en croisant les infos de conduite avec les lieux que vous fréquentez régulièrement...

 

 

 

Source: Motor1