Ils perdent des points précieux !

Mauvaise nouvelle pour António Félix da Costa et l'écurie BMW i Andretti dans la course au titre. Sixième à l'E-Prix de Monaco, le Portugais n'était qu'à neuf unités du nouveau leader Jean-Éric Vergne au classement général ; le voilà disqualifié de la course pour avoir dépassé la puissance autorisée lors des deux derniers tours, à savoir 228 kW au lieu de 200 kW. Félix da Costa perd donc les huit points qu'il avait acquis aujourd'hui et se retrouve à 17 longueurs de Vergne.

Chez Audi, Daniel Abt reçoit 33 secondes de pénalité – l'équivalent d'un drive through – pour son accrochage avec Oliver Turvey. Abt avait fini huitième et se retrouve ainsi 15e, suite à la disqualification de Félix da Costa.

Par ailleurs, Alexander Sims écope de cinq places de pénalité sur la grille de départ de l'E-Prix de Berlin après sa touchette avec Lucas di Grassi, tout comme Robin Frijns pour l'accident qu'il a provoqué avec... Sims. Enfin, Jean-Éric Vergne reçoit 5000€ d'amende car il n'était pas correctement harnaché dans le tour d'honneur.