Oliver Rowland était le plus rapide, mais il est pénalisé sur la grille de départ !

Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas le pilote le plus compétitif en qualifications qui prendra le départ en pole position, pour cette troisième course de Formule E en Principauté. Les cinq leaders du championnats étaient regroupés dans le Groupe 1 comme à l'accoutumée, et c'est António Félix da Costa qui a tiré son épingle du jeu en 50"375, devançant Robin Frijns et Lucas di Grassi d'un dixième. Jérôme d'Ambrosio n'était qu'à deux dixièmes pour sa part, mais André Lotterer a perdu gros, avec un temps de 51"018. Tous allaient de toute façon être écartés de la Super Pole, pour laquelle le top 6 se qualifie.

D'Ambrosio a alors déploré un système "très artificiel" qui désavantage les premiers pilotes en piste, et en effet : certains concurrents du Groupe 2 ont pris les devants, avec le meilleur temps de Jean-Éric Vergne en 50"048 devant Mitch Evans en 50"247. Sam Bird et Daniel Abt prenaient d'Ambrosio en sandwich, l'Allemand à un millième du Belge.

Les pilotes du Groupe 3 ont été particulièrement efficaces : Pascal Wehrlein, Felipe Massa, Sébastien Buemi et Oliver Rowland se sont tous hissés à moins de 0"12 de Vergne, alors qu'Alexander Sims et Stoffel Vandoorne étaient également compétitifs, septième et neuvième. "J'ai laissé de la marge, je ne m'attendais pas à être si proche", a révélé Rowland.

Quant aux six lanternes rouges du championnat, elles n'ont pas profité de ce qui était théoriquement les meilleures conditions de piste : Alex Lynn était le meilleur d'entre eux, huitième, devant José María López au dixième rang. Quatorzième, Maximilian Günther reculera de dix places sur la grille de départ après avoir écopé d'une troisième réprimande pour un excès de vitesse sous Full Course Yellow en EL1, alors qu'après un E-Prix de Paris prometteur, Tom Dillmann n'a pu faire mieux que 21e en 50"811. Il y avait toutefois moins de trois dixièmes entre la septième et la 19e place !

Super Pole

Mitch Evans a lancé les hostilités en Super Pole avec un 50"112 encourageant, mais il fait l'objet d'une enquête des commissaires concernant la procédure suivie lors de cette phase des qualifications. "Je ne sais pas de quoi il s'agit", a fait savoir le pilote Jaguar. Déjà auteur de la pole position à Paris Oliver Rowland a fait mieux en 50"021, l'Anglais étant toutefois sous le coup d'une pénalité de trois places pour son accrochage avec Alexander Sims aux Invalides.

Personne n'allait faire mieux que le rookie de Nissan e.dams, avec Sébastien Buemi en 50"234 et Felipe Massa en 50"218. Pascal Wehrlein, quant à lui, a réalisé un temps de 50"128, à 0"016 d'Evans. Enfin, Jean-Éric Vergne a battu le chrono déjà très compétitif de Rowland dans le premier partiel, mais a finalement échoué à 0"021 sur l'ensemble du tour !

Oliver Rowland est donc le plus rapide, mais c'est bel et bien Jean-Éric Vergne qui occupera la pole position pour l'E-Prix de Monaco... avec Mitch Evans ou Pascal Wehrlein à ses côtés ?

E-Prix de Monaco - Phase de groupe des qualifications

  Pilote Équipe Temps Écart
1 France Jean-Éric Vergne   DS Techeetah 50.048  
2 Germany Pascal Wehrlein   Mahindra 50.058 0.010
3 Brazil Felipe Massa   Venturi 50.090 0.042
4 Switzerland Sébastien Buemi   Nissan e.dams 50.140 0.092
5 United Kingdom Oliver Rowland   Nissan e.dams 50.161 0.113
6 New Zealand Mitch Evans   Jaguar 50.247 0.199
7 United Kingdom Alexander Sims   BMW i Andretti 50.351 0.303
8 United Kingdom Alex Lynn   Jaguar 50.370 0.322
9 Portugal António Félix da Costa   BMW i Andretti 50.375 0.327
10 Argentina José María López   Dragon 50.432 0.384
11 Belgium Stoffel Vandoorne   HWA 50.451 0.403
12 Netherlands Robin Frijns   Envision Virgin 50.498 0.450
13 Brazil Lucas di Grassi   Audi Sport Abt 50.502 0.454
14 Germany Maximilian Günther   Dragon 50.514 0.466
15 United Kingdom Sam Bird   Envision Virgin 50.526 0.478
16 United Kingdom Oliver Turvey   NIO 50.578 0.530
17 Belgium Jérôme d'Ambrosio   Mahindra 50.601 0.553
18 Germany Daniel Abt   Audi Sport Abt 50.602 0.554
19 Switzerland Edoardo Mortara   Venturi 50.618 0.570
20 United Kingdom Gary Paffett   HWA 50.664 0.616
21 France Tom Dillmann   NIO 50.811 0.763
22 Germany André Lotterer   DS Techeetah 51.018 0.970

E-Prix de Monaco - Super Pole

  Pilote Équipe Temps Écart
1 United Kingdom Oliver Rowland   Nissan e.dams 50.021  
2 France Jean-Éric Vergne   DS Techeetah 50.042 0.021
3 New Zealand Mitch Evans   Jaguar 50.112 0.091
4 Germany Pascal Wehrlein   Mahindra 50.128 0.107
5 Brazil Felipe Massa   Venturi 50.218 0.197
6 Switzerland Sébastien Buemi   Nissan e.dams 50.234 0.213