L'entrée de gamme électrique !

Au Salon de Genève 2019, Nissan a présenté la finition First de la Leaf, sa voiture 100 % électrique. Disponible uniquement sur la version 40 kWh de la berline compacte, qui affiche une autonomie de 270 km en cycle WLTP, elle est destinée à rendre cette dernière encore plus accessible, en particulier auprès des foyers aux revenus non imposables, comme l'explique le constructeur sur le plan de sa stratégie. Cette First se distingue par des capacités de recharge réduites et... c'est tout !

Cela lui permet de gagner 1000 euros sur la finition Acenta, le chargeur passe de 6.6 à 3.6 kW, et la voiture n'est livrée qu'avec un seul câble domestique. Mais Nissan se défend de faire une offre sous forme de prix d'appel qui serait en réalité un chiffre faux : "Ce n’est pas une offre de com’ ! On est dans un schéma où on veut vraiment faire bouger les choses !", a déclaré Thomas Chrétien, directeur de la branche électrique de Nissan Europe.

16'990 euros pour une compacte électrique

La Nissan Leaf First sera proposée à 35'400 euros, à quoi on déduit 6000 euros de bonus écologique et 2410 euros de remise par la marque, pour atteindre 26'990 euros. Là-dessus, la prime à la conversion est de 5000 euros pour les foyers non imposables, et de 2500 euros pour les foyers qui paient des impôts. Et Nissan, sur cette First, double la prime, ce qui fait une Leaf à 21'990 euros pour les foyers imposables, et à 16'990 euros pour les ménages non imposables.

"Il y a une part conséquente de foyers non imposables, environ 10 %, qui acquiert des véhicules neufs de 15 000 à 20 000 euros", poursuit Thomas Chrétien. "On est souvent sur des foyers ruraux multi-motorisés. Pour le véhicule électrique, c’est particulièrement adapté. D’où notre idée de doubler cette prime à la conversion de 5.000 € avec la Leaf First."

Enfin, Nissan justifie ces offres en rappelant que pour un véhicule parcourant 18'500 kilomètres annuel, l'électrique reste également avantageux par rapport au diesel : "En crédit classique, nous avons poussé l’offre à 72 mois, soit 6 ans, avec des mensualités de 279 € sans apport. Cela permet d’avoir payé la voiture avec des batteries qui restent sous garantie. Par rapport à un diesel classique sur 18.500 km par an, on économise de l’ordre 100 euros par mois."

'