Essentiellement à cause d'erreurs humaines

C'est une étude qui a de quoi faire réfléchir sur les processus de fabrication des batteries Tesla, à l'oeuvre dans la Gigafactory 1 - et à l'avenir dans celles en construction - de la marque : Business Insider révèle que la firme d'Elon Musk gaspillerait 500'000 cellules par jour, soit l'équivalent de 80 batteries de 85 kWh sur chaque journée de production.

Un chiffre énorme quand on sait que la production des batteries est aujourd'hui considérée comme l'action la plus polluante du processus de création d'une voiture électrique. La Gigafactory située à Reno, dans le Nevada, produit quotidiennement 3 millions de cellules, mais en détruirait donc un demi-million dans le même temps.

Toujours selon la même enquête, manquerait de cohésion dans ses processus, entre les services, et de nombreuses erreurs humaines pour fabriquer les cellules des batteries Tesla et Panasonic. Ainsi, selon des employés restés anonymes et interrogés par Business Insider, il serait fréquent que des objets tombent par accident dans les cuves servant à préparer le lithium et les composants chimiques qui y sont mélangés. Fragilisés, les composés seraient donc jetés, gaspillant à ce moment-là les fameuses cellules.

Outre le problème écologique posé par ces dysfonctionnements, c'est également une perte colossale sur le plan financier pour Tesla, qui se voit contraint de jeter une quantité importante de composants, ce qui doit drastiquement augmenter les coûts de production des modèles de la marque. Il est toutefois possible que les procédures soient revues à l'avenir, puisque deux Gigafactory sont actuellement en construction. La première se situe dans l'État de New York, tandis que la deuxième est en construction en Chine. Des rumeurs laissent entendre une implantation prochaine de la marque en Europe, et possiblement en France.

'