Oliver Rowland hérite de la pole position à l'E-Prix de Paris.

B.V., Paris - Mahindra avait indéniablement fait la bonne opération des qualifications à l'E-Prix de Paris. Tandis que Pascal Wehrlein avait signé la deuxième pole position de sa jeune carrière en Formule E, tandis que le leader du championnat, Jérôme d'Ambrosio, devançait tous ses rivaux pour le titre avec la cinquième place.

Les deux hommes ont cependant été déclassés des qualifications pour ne pas avoir respecté les pressions de pneus obligatoires, dans les deux cas entre 1,47 bar et 1,56 bar au lieu du minimum de 1,60 bar. L'écurie Mahindra plaide une erreur, peut-être liée à la mauvaise calibration de ses outils.

Quoi qu'il en soit, d'Ambrosio et Wehrlein s'élanceront donc depuis la dernière ligne de la grille de départ, et l'Allemand perd logiquement les trois points qu'octroie la pole position. Oliver Rowland (Mahindra) en hérite et sera accompagné en première ligne par son coéquipier Sébastien Buemi.