Deuxième pole position en Formule E pour Pascal Wehrlein !

B.V., Paris - La piste était sèche mais le ciel couvert pour les qualifications de l'E-Prix de Paris. Le Groupe 1 allait-il s'avérer être un désavantage pour les pilotes dans le top 5 au championnat, comme c'est le cas à l'accoutumée ?

En tout cas, Jérôme d'Ambrosio (Mahindra), André Lotterer (DS Techeetah) et Lucas di Grassi (Audi Sport Abt) en ont tiré le meilleur, se tenant en un dixième, avec un chrono de 1'00"699 pour le Belge.

António Félix da Costa (BMW i Andretti), lui, était relégué à deux dixièmes et demi ; Mitch Evans (Jaguar), vainqueur à Rome, accusait cinq dixièmes et demi de retard. Comment se fait-ce ? "Bonne question !" répondait le Néo-Zélandais, qui allait se retrouver 20e sur la grille. "Nous étions les plus rapides ce matin, et ce tour avait l'air bon. C'est une surprise d'être si loin."

Le Groupe 2 comprenait cinq autres pilotes mathématiquement en lice pour prendre la tête du championnat aujourd'hui, et Robin Frijns (Envision Virgin) est parvenu à s'emparer de la première place en 1'00"583, sans avoir le meilleur temps dans un seul des secteurs.

Daniel Abt (Audi Sport Abt), Edoardo Mortara (Venturi), Jean-Éric Vergne (DS Techeetah) et Sam Bird (Envision Virgin) ont toutefois connu des performances un peu moins convaincantes, respectivement quatrième, sixième, septième et huitième. Vainqueur de l'édition 2018 de l'E-Prix de Paris, Vergne était déjà éliminé de la Super Pole, qui rassemble les six pilotes les plus rapides.

Le Groupe 3 a toutefois chamboulé la hiérarchie, avec le meilleur temps d'Oliver Rowland (Nissan e.dams) en 1'00"450 devant Pascal Wehrlein (Mahindra) et Sébastien Buemi (Nissan e.dams), Felipe Massa (Venturi) prenant la sixième place. Seuls Frijns et d'Ambrosio subsistaient dans le top 6 ; Alexander Sims (BMW i Andretti) et Stoffel Vandoorne (HWA), en revanche, n'ont pas tiré leur épingle du jeu, respectivement 14e et 16e provisoirement.

Enfin, aucun pilote du Groupe 4 – les six moins bien placés au championnat – n'est parvenu à se hisser en Super Pole, même si Maximilian Günther (Dragon) et Tom Dillmann (NIO) se sont illustrés, respectivement septième et 11e. Le top 6 n'a échappé à l'Allemand que d'un centième !

C'était une opportunité manquée pour José María López (Dragon), qui a signé le meilleur temps absolu dans le premier partiel avant de commettre une erreur dans le second, perdant 14 secondes au passage.

Super Pole

Felipe Massa a lancé les hostilités en Super Pole avec un 1'01"217, chrono que Jérôme d'Ambrosio n'est pas parvenu à améliorer : 1'01"307 seulement, en raison d'une perte de trois dixièmes dans le premier secteur.

Un tour extrêmement agressif de Robin Frijns lui a permis de signer un 1'00"793, mais ce chrono n'a pas résisté à l'assaut de Sébastien Buemi, auteur d'un temps de 1'00"768. Pascal Wehrlein a enfoncé le clou de quatre dixièmes en 1'00"383 grâce à un second secteur bien plus rapide que celui de ses rivaux. Oliver Rowland n'a pu faire mieux, avec un temps de 1'00"535 : Wehrlein signe sa deuxième pole position en Formule E, après Mexico.

E-Prix de Paris - Phase de groupe des qualifications

  Pilote Équipe Temps Écart
1 United Kingdom Oliver Rowland   Nissan e.dams 1'00.450  
2 Germany Pascal Wehrlein   Mahindra 1'00.549 0.099
3 Switzerland Sébastien Buemi   Nissan e.dams 1'00.574 0.124
4 Netherlands Robin Frijns   Envision Virgin 1'00.583 0.133
5 Belgium Jérôme d'Ambrosio   Mahindra 1'00.699 0.249
6 Brazil Felipe Massa   Venturi 1'00.709 0.259
7 Germany Maximilian Günther   Dragon 1'00.719 0.269
8 Germany André Lotterer   DS Techeetah 1'00.738 0.288
9 Germany Daniel Abt   Audi Sport Abt 1'00.739 0.289
10 Brazil Lucas di Grassi   Audi Sport Abt 1'00.761 0.311
11 France Tom Dillmann   NIO 1'00.784 0.334
12 Switzerland Edoardo Mortara   Venturi 1'00.801 0.351
13 United Kingdom Oliver Turvey   NIO 1'00.876 0.426
14 France Jean-Éric Vergne   DS Techeetah 1'00.886 0.436
15 United Kingdom Sam Bird   Envision Virgin 1'00.928 0.478
16 Portugal António Félix da Costa   BMW i Andretti 1'00.952 0.502
17 United Kingdom Alex Lynn   Jaguar 1'01.012 0.562
18 United Kingdom Alexander Sims   BMW i Andretti 1'01.037 0.587
19 United Kingdom Gary Paffett   HWA 1'01.135 0.685
20 New Zealand Mitch Evans   Jaguar 1'01.243 0.793
21 Belgium Stoffel Vandoorne   HWA 1'01.471 1.021
22 Argentina José María López   Dragon 1'07.494 7.044

E-Prix de Paris - Super Pole

  Pilote Équipe Temps Écart
1 Germany Pascal Wehrlein   Mahindra 1'00.383  
2 United Kingdom Oliver Rowland   Nissan e.dams 1'00.535 0.152
3 Switzerland Sébastien Buemi   Nissan e.dams 1'00.768 0.385
4 Netherlands Robin Frijns   Envision Virgin 1'00.793 0.410
5 Brazil Felipe Massa   Venturi 1'01.217 0.834
6 Belgium Jérôme d'Ambrosio   Mahindra 1'01.307 0.924