Maximilian Günther reste au volant chez Dragon Racing.

Pas d'E-Prix de Paris pour Felipe Nasr. Le pilote brésilien avait déjà fait l'impasse sur l'E-Prix de Rome en raison de sa participation à la course de Long Beach en IMSA ; il ne sera pas présent non plus aux Invalides, préférant officiellement se concentrer sur la manche de Mid-Ohio dans le championnat nord-américain, bien que celle-ci n'ait lieu que le week-end suivant.

C'est Maximilian Günther qui retrouve donc ce volant, lui qui avait été confirmé chez Dragon comme pilote titulaire avant de devoir céder sa place à Nasr, l'écurie californienne annonçant alors que le contrat du jeune Allemand ne portait que sur les trois premières courses. Günther est néanmoins resté pilote de réserve – poste qu'il occupait déjà l'an dernier – et s'est illustré à Rome en atteignant la Super Pole aux côtés de son coéquipier José María López, même s'il n'est pas parvenu à concrétiser en course avec un tête-à-queue au premier tour.

"Dragon confirme que Maximilian Günther va ajouter une course supplémentaire à son programme limité pour la saison 5 de Formule E : il courra à Paris dans la Penske EV-3 #6 aux côtés de José María López", indique le communiqué de Dragon. "Felipe Nasr ne courra pas à Paris afin de se concentrer sur les préparatifs pour la prochaine manche d'IMSA, où il compte renforcer sa position de leader au championnat. Felipe souhaite bonne chance à ses coéquipiers pour la course du week-end prochain dans la capitale française."

Il est légitime de se demander si Nasr, qui a connu trois premières courses très difficiles dans le championnat tout électrique, y fera son retour d'ici la fin de la saison, étant donné que quasiment tous les E-Prix à venir précèdent d'une semaine une course d'IMSA, comme c'est le cas pour Paris. La seule exception est Monaco, le 11 mai.