Une berline électrique vendue moins de 30'000 euros dans sa version de base.

Déjà détenteur de plusieurs firmes, dont Volvo et Lotus, le groupe chinois Geely vient de créer Geometry, une marque focalisée sur la commercialisation de véhicules électriques. À l'occasion de son lancement officiel à Singapour, ce nouvel acteur a présenté son premier modèle, une berline nommée "Geometry A".

Sur le plan du design, cette voiture tri-corps aux lignes très classiques et sans grâce particulière ne présente pas un grand intérêt, du moins à l'extérieur. La planche de bord, plutôt épurée, paraît plus réussie, plus en phase avec ce qui se fait aujourd'hui. Elle est coiffée d'un grand écran central et intègre un affichage tête haute. La voiture est aussi équipée d'un régulateur de vitesse adaptatif, d'un détecteur d'angles morts ou encore d'un système de stationnement semi-automatique.

Geely Geometry A
Geely Geometry A

Les clients de la Geometry A auront le choix entre deux versions : une Standard pourvue d'une batterie de 51,9 kWh, et une Long Range bénéficiant d'une batterie plus puissante de 61,9 kWh. L'autonomie atteint 410 km sur la première et 500 km sur la seconde... selon le cycle NEDC, bien plus optimiste que le cycle NEDC désormais en vigueur chez nous. Sur une prise rapide, 30 minutes suffiraient à recharger la batterie de 30 à 80%. En Standard comme en Long Range, le moteur électrique délivre un peu plus de 160 ch (120 kW) et 250 Nm de couple. Il permet à la voiture de passer de 0 à 100 km/h en 8,8 secondes.

Selon la version, la Geometry A est vendue en Chine entre 210'000 et 250'000 yuans (entre 27'800 et 33'100 euros environ). Pour l'heure, la marque n'évoque pas d'offensive à l'international. Elle promet en revanche que, d'ici 2025, elle proposera dix modèles prenant des formes diverses (SUV, crossover, berline ou monospace).

'

Galerie: Geely Geometry A