Le record global plutôt que l'électrique ?

Le défi que s'apprête à tenter cet été Volkswagen prend de plus en plus d'ampleur et d'intérêt. En effet, la marque veut lancer son prototype de course, appelé ID. R, à l'assaut du record du Nürburgring dans la catégorie des voitures électriques. Celui-ci est pour le moment détenu par la NIO EP9, au volant de laquelle Peter Dumbreck avait établi un temps de 6'45"90.

La marque allemande a révélé que la Volkswagen ID. R sera équipée d'un DRS lors de sa tentative, qui doit se dérouler cet été. Le système de réduction de traînée sera similaire à celui que l'on trouve en Formule 1 et permettra au prototype d'être tourné davantage vers la vitesse pure que vers l'adhérence et l'appui, ce qui avait été la clé lors de sa participation à la course de Pikes Peak. La Volkswagen ID. R détient d'ailleurs le record, puisque Romain Dumas avait parcouru les 19.93 km et 156 virages de la montée en 7'57"148.

Volkswagen ID. R avec DRS
Volkswagen ID. R avec DRS
Volkswagen ID. R avec DRS

"Bien que similaire en termes de longueur avec une vingtaine de kilomètres, la Nordschleife présente un défi aérodynamique totalement différent par rapport à Pikes Peak", a déclaré François-Xavier Demaison, directeur technique de VW Motorsport. "Aux États-Unis, il s'agissait d'avoir un maximum d'appui aérodynamique, mais parce que les vitesses sont bien plus élevées sur la Nordschleife, l'utilisation la plus efficiente de la batterie est de la plus haute importance, ce qui dépend aussi de la configuration aérodynamique."

L'ensemble aéro revu en profondeur

Le fond plat a également été revu, tout comme le spoiler à l'avant de la voiture et donc l'aileron arrière qui, en plus d'embarquer le DRS, sera plus bas que celui utilisé à Pikes Peak. La densité de l'air joue évidemment un rôle, puisque les conditions ne sont pas du tout les mêmes sur le circuit du massif de l'Eifel, situé à une altitude de 600 mètres, qu'à Pikes Peak, dont la ligne d'arrivée est à 4302 mètres au-dessus du niveau de la mer.

"Cela résulte en des données complètement différentes pour les mesures des aides aérodynamiques", explique le responsable de l'aéro du prototype, Hervé Dechipre, qui décrit les bienfaits du DRS. "Entre l'aileron arrière entièrement déployé et sa version à plat, la différence d'appui aérodynamique est d'environ 20 %. Avec le DRS activé, la voiture demande moins d'énergie pour maintenir sa vitesse de pointe sur toute la ligne droite Döttinger Höhe (la dernière ligne droite du circuit, d'environ 2 km, ndlr). La ID. R atteint sa vitesse de pointe plus vite en utilisant moins d'énergie."

La dernière question est de savoir si outre le record électrique, Volkswagen aura les moyens de battre le record absolu du circuit, signé par Timo Berhnard et la Porsche 919 Hybrid EVO en juin 2018. Avec un temps de 5'19"546, l'Allemand a totalement écrasé le record précédent, datant de 1983, qui était la propriété de Porsche et de Stefan Bellof en 6'11"130.

'