Vergne en position idéale avant les qualifications.

Pour les 22 pilotes de Formule E, la deuxième séance d'essais libres de l'E-Prix de Rome était la dernière opportunité de s'entraîner avant l'épreuve cruciale des qualifications. Mais les EL2 ne durent que 30 minutes, et cette séance en particulier a été perturbée par les incidents.

C'est tout d'abord José María López qui s'est fait remarquer : en survitesse dans la chicane de l'Arrêt de Bus, le pilote Dragon a tiré tout droit dans le mur, détruisant la partie avant droite de sa monoplace. La séance a alors été interrompue au drapeau rouge, mais le chrono a continué de tourner.

 

"Je vais bien", commente López. "Les conséquences ne sont pas négligeables pour la voiture. J'essayais de faire mon premier tour, c'était une simulation de qualifications, mais les pneus étaient froids. Au virage 16, j'ai fait un blocage de roue et j'ai percuté le mur. C'est dommage, on ne souhaite jamais un accident."

"Je n'ai plus qu'à me préparer pour les qualifications. Ça ira, il n'y a pas de dégâts au niveau du cockpit. C'est juste l'avant droit, donc nous serons en piste en qualifications."

Felipe Massa est ensuite parti en tête-à-queue au virage 13, mais le pilote Venturi s'est avéré incapable de repartir ; la directrice d'équipe Susie Wolff évoquait un probable souci lié à l'arbre de transmission, qui a déjà posé problème récemment. Le drapeau jaune a donc été agité pendant de longues minutes.

C'est finalement Jean-Éric Vergne (DS Techeetah) qui a tiré son épingle du jeu dans les derniers instants de la séance en 1'29"370 ; António Félix da Costa (BMW i Andretti), Sébastien Buemi (Nissan e.dams) et Oliver Rowland (Nissan e.dams) ont également battu la référence établie par ce dernier en EL1, un 1'29"738.

Mitch Evans (Jaguar) complète le top 5 devant André Lotterer (DS Techeetah) et Sam Bird (Envision Virgin), les autres se trouvant assez loin derrière, mais il est clair que certains concurrents n'ont pas pu mener à bien leur simulation de qualifications. La chasse à la pole position s'annonce donc aussi disputée qu'à l'accoutumée !

E-Prix de Rome - Essais Libres 2

  Pilote Team Temps Écart
1 France Jean-Éric Vergne   DS Techeetah 1'29.370  
2 Portugal António Félix da Costa   BMW i Andretti 1'29.525 0.155
3 Switzerland Sébastien Buemi   Nissan e.dams 1'29.526 0.156
4 United Kingdom Oliver Rowland   Nissan e.dams 1'29.620 0.250
5 New Zealand Mitch Evans   Jaguar 1'29.766 0.396
6 Germany André Lotterer   DS Techeetah 1'29.824 0.454
7 United Kingdom Sam Bird   Envision Virgin 1'30.038 0.668
8 United Kingdom Alexander Sims   BMW i Andretti 1'30.381 1.011
9 Germany Daniel Abt   Audi Sport Abt 1'30.544 1.174
10 Belgium Jérôme d'Ambrosio   Mahindra 1'30.545 1.175
11 Switzerland Edoardo Mortara   Venturi 1'30.589 1.219
12 Belgium Stoffel Vandoorne   HWA 1'30.678 1.308
13 Germany Maximilian Günther   Dragon 1'30.699 1.329
14 Netherlands Robin Frijns   Envision Virgin 1'30.710 1.340
15 France Tom Dillmann   NIO 1'30.907 1.537
16 United Kingdom Gary Paffett   HWA 1'30.959 1.589
17 United Kingdom Oliver Turvey   NIO 1'31.242 1.872
18 Brazil Felipe Massa   Venturi 1'31.650 2.280
19 Germany Pascal Wehrlein   Mahindra 1'31.812 2.442
20 Brazil Lucas di Grassi   Audi Sport Abt 1'33.179 3.809
21 United Kingdom Alex Lynn   Jaguar 1'33.321 3.951
22 Argentina José María López   Dragon 1'45.722 16.352