Trois continents et 33 pays traversés en 95'000 km !

Wiebe Wakker est un voyageur hors norme qui a battu le record de la plus longue aventure en voiture électrique avec son projet Plug Me In (littéralement, "Branchez-moi"). Le Néerlandais a mis un peu plus de trois ans à traverser le globe depuis les Pays-Bas jusqu'à l'Australie au volant d'une Volkswagen Golf break convertie en voiture électrique. Il a traversé 33 pays répartis sur trois continents et parcouru 95'000 kilomètres au volant de sa voiture appelée Blue Bandit, le tout pour... 267 euros !

Son périple a commencé aux Pays-Bas le 15 mars 2016 pour s'achever trois ans plus tard, le 7 avril 2019, lorsqu'il a atteint Sydney. L'autre particularité de son voyage est qu'il n'a pas tracé d'itinéraire, comme il l'explique sur son site : "Je voyage sans argent et je compte sur la gentillesse des gens. Plug Me In repose sur la collaboration entre tous, n'importe qui peut contribuer. Sur ce site, vous pouvez me soutenir en m'offrant à manger, un endroit où dormir, ou de l'électricité pour la voiture. Toutes les offres détermineront l'itinéraire pour Sydney."

Projet Plug Me In

Mais comme il l'explique également, ce projet est fait pour prouver que "chacun peut contribuer à un monde plus durable. J'essaie de faire ma part en montrant les possibilités de mobilité durable. Au fil de mon voyage, j'essaie de m'engager auprès d'initiatives écologiques, d'entreprises et d'organisations qui mettent en lumière les défis environnementaux dans chaque pays et promeuvent des solutions essentielles."

La Blue Bandit, une Golf break de cinquième génération, a été équipée d'une batterie lithium-ion de 37 kWh qui lui offre une autonomie de 200 kilomètres en mode 100 % électrique, et affiche une puissance de 204 chevaux. Il n'a jamais poussé la voiture à sa limite de 180 km/h, souvent par souci d'économie d'énergie, et a réussi à la pousser jusqu'à 235 km entre deux recharges. Malgré une distance à vol d'oiseau d'un peu plus de 15'000 km, il a parcouru 95'000 km à son volant, faisant des détours au gré des propositions reçues, et notamment en Australie, où il a passé les sept derniers mois de son voyage.

La fin de son voyage ne signifie pas pour autant la fin de son projet, puisqu'il explique travailler sur un documentaire consécutif à ses visites auprès des entreprises et initiatives, qui permettra de sensibiliser sur l'électro-mobilité. Il a également publié environ une vidéo par semaine au fil de son périple, dont celle que vous trouverez ci-dessous, et vous pouvez toutes les visionner ici.

Illustrations : Captures d'écran du site Plugmeinproject.com.

'